Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Les Oasis de Pierre & Vacances

· Engagement dans le développement durable
· 2.264 appartements ou maisons pour des segments de clientèle différenciée

LE français Pierre et Vacances, qui compte réaliser un projet de résidences touristiques au Maroc, est un groupe de grande envergure (www. leconomiste.com). En effet, il accueille, à lui seul, 7 millions de clients, soit environ le nombre de touristes reçus par le Maroc en 2007. Pour P&V, le Royaume représente un relais de croissance. Son programme, révélé à l’occasion de la signature vendredi dernier d’un mémorandum d’entente entre le groupe et le gouvernement, se répartit entre resorts, résidences urbaines et résidences touristiques. A Casablanca et Tanger, plusieurs résidences urbaines (d’une capacité de 648 lits) sont envisagées sous les marques Adagio City AppartHotels et Orion.

A Rabat, le groupe prévoit une résidence Adagio d’une capacité de 348 lits. Les Oasis Eco-Resort, localisés à Marrakech et Agadir, d’une capacité de 4.200 lits chacun, représentent sur un même site 3 marques du groupe pour des segments complémentaires: un village Pierre&Vacances, une résidence Maeva et une Résidence MGM. A cela, s’ajoutent des résidences touristiques d’une capacité totale de 3.340 lits réparties sur les 2 oasis. Elles sont destinées prioritairement aux seniors actifs européens pour des séjours de longue durée avec des équipements de loisirs adaptés. Soit, la réalisation en tout de 10.000 lits à l’horizon 2013.

A noter que l’effort d’investissement du groupe est concentré sur les 2 oasis (voir schéma) puisqu’ils constituent un concept nouveau qui répond à la fois à la demande européenne et locale. Ces produits répondent à un besoin du marché marocain en résidences hôtelières spacieuses et normées, avec des équipements d’animation et de loisirs. Sa particularité: l’engagement dans le développement durable et la maîtrise de l’impact de l’exploitation des resorts sur l’environnement local. Cette maîtrise se fera à travers l’utilisation des énergies renouvelables, le traitement des rejets et des pollutions, la gestion des déchets. Les sites seront complétés par des aménagements paysagers en harmonie avec le patrimoine naturel et en référence aux oasis. Le but ultime est de préserver et valoriser ce patrimoine. Aussi, une série d’animations pédago-ludiques prévues permettront de sensibiliser les enfants et adultes à la protection de l’environnement et à la lutte contre le gaspillage d’énergie. Tout cela dans un cadre proche de la nature.

Par ailleurs, l’Oasis présente l’avantage de ne pas être fermé sur elle-même, comme a tenu à le préciser Gérard Brémond, PDG du groupe. «L’idée est d’inciter les touristes à visiter la région et se restaurer ailleurs. Il s’agit de fidéliser le client, plus que de lui faire dépenser le maximum». Pour les emplois qui seront créés, le PDG les estiment à près de 1.000, selon les standards européens. «Mais ils pourront atteindre 2.000 personnes, auxquelles s’ajouteront les emplois indirects, des commerces venant toujours se greffer autour des villages».

· Identification du foncier

Rappelons que le montant de l’investissement s’élève à près de 3 milliards de DH. L’apport en fonds propres du groupe est estimé à près de 800 millions de DH. Pour compléter, une levée de dette est prévue auprès de banques locales et une levée de fonds auprès d’investisseurs institutionnels principalement locaux, pour laquelle la banque conseil CFG group accompagne le groupe. Les Oasis et les résidences urbaines seront financées par une société d’investissement et par crédits bancaires.

Cette société sera détenue par P&V à hauteur de 15% du capital, le reste par des investisseurs institutionnels. Les résidences pour seniors seront développées et commercialisées par une société de promotion immobilière détenue à 50/50 par P&V et la société d’investissement. La gestion sera assurée par P&V conformément à un contrat de management. Le groupe a entamé la phase opérationnelle avec l’identification du foncier. Dans les prochaines semaines, il procédera à la levée de fonds auprès des investisseurs institutionnels. Le développement du groupe pourra aller au-delà de ce qui est prévu, selon Brémond. «Le Maroc présente beaucoup de potentiels. Nous apprendrons donc en marchant».

Casablanca,05 05 2008
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |