Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

La Commission adopte un train de mesures doté d'un budget de 57 millions d'euros afin de renforcer la coopération régionale avec les pays du Bassin méditerranéen

La Commission européenne a adopté un train de mesures visant à renforcer la coopération régionale entre l'UE et ses voisins méditerranéens en 2003. Les diverses activités prévues sont dotées d'une enveloppe budgétaire de 57 millions d'euros, financée au titre du programme régional MED, et sont destinées à favoriser la coopération et le dialogue entre 27 pays du partenariat euro-méditerranéen dans des domaines tels que le processus de paix au Proche-Orient, la formation de fonctionnaires, les systèmes d'information hydrologique, la zone de libre-échange entre les pays du Sud (processus d'Agadir), les facilités d'investissement et le patrimoine culturel.

Les projets 2003 en faveur de la paix au Proche-Orient (10 millions d'euros) s'inscriront dans le prolongement direct des initiatives élaborées précédemment dans le même domaine. Ils visent à soutenir financièrement le renforcement des sociétés civiles au Proche-Orient, les initiatives en faveur de la paix tant du côté israélien que du côté palestinien/arabe ainsi qu'à examiner et à encourager les plans destinés à trouver une solution pacifique au conflit (voir IP/03/607).

Le programme de formation à l'intention des fonctionnaires (6 millions d'euros) contribuera à former plus de 400 experts des administrations publiques des pays méditerranéens et à mettre en place un réseau d'organismes de formation répondant aux besoins des administrations publiques. Les actions de formation porteront également sur des questions ayant trait à l'UE.

Le fonds de soutien à la facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (FEMIP), (25 millions d'euros) est destinée à financer des activités d'assistance technique complémentaires des interventions de la Banque européenne d'investissement - de leur définition à leur mise en œuvre - comme les études de faisabilité et autres, les actions de formation, le suivi et les activités de conseil. L'enveloppe sera répartie entre la Turquie (6 millions d'euros) et les autres pays partenaires du Bassin méditerranéen (19 millions d'euros).

Le système euro-méditerranéen d'information dans le domaine de l'eau (EMWIS/SEMIDE) ( 2 millions d'euros), lancé en 1999, se poursuivra pendant trois ans encore et visera principalement à aider chaque pays de la région à établir son propre système d'information dans le domaine de l'eau (intranet). Il sera cofinancé par la France, l'Italie et l'Espagne.

Le projet d'aide à la mise en œuvre de la zone de libre-échange infra-régionale entre les pays du Sud (processus d'Agadir) (4 millions d'euros) a pour objectif d'aider les pays concernés (Égypte, Jordanie, Maroc et Tunisie) en matière de douane et d'études sectorielles, de contribuer à la mise en place d'une structure commune de leur organisation et de les sensibiliser aux avantages découlant d'une zone de libre-échange.

Le programme Euromed Heritage III (10 millions d'euros) est destiné à étayer les politiques en faveur de la tolérance, de la paix et de la stabilité en mettant en avant le patrimoine commun des pays du Bassin méditerranéen. Quatre projets, choisis dans le cadre de l'appel de propositions pour Euromed Heritage II, seront financés au titre de ce programme; ils viseront à renforcer les capacités des pays méditerranéens à gérer et à mettre en valeur leur patrimoine culturel.

Contexte

Le partenariat euro-méditerranéen, cadre élargi des relations politiques, économiques et sociales entre les 15 États membres de l'Union européenne et leurs 12 partenaires de la Méditerranée du Sud (Algérie, Chypre, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Autorité palestinienne, Syrie, Tunisie, Turquie), a été lancé à Barcelone en 1995. Le programme MEDA est devenu son principal instrument financier. De 1995 à 2002, plus de 5,7 milliards d'euros ont été engagés au titre des programmes et projets de coopération MEDA ainsi que d'autres activités d'accompagnement.

Les programmes régionaux relevant de MEDA visent à favoriser une intégration plus étroite entre l'UE et ses partenaires méditerranéens. Les activités régionales sont ouvertes à tous ces pays et pas seulement à ceux qui bénéficient d'une aide financière bilatérale au titre de MEDA (Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Maroc, autorité palestinienne, Syrie et Tunisie). Les programmes régionaux portent sur de nombreux domaines relatifs aux trois chapitres du partenariat euro-méditerranéen, à savoir le chapitre "politique et sécurité", le chapitre "économie et finances" et le chapitre "dimension sociale, culturelle et humaine".

Des informations complémentaires sur le programme régional MEDA sont disponibles à l'adresse suivante:

http://europa.eu.int/comm/europeaid/projects/med/regional_en.htm

Bruxelles,05 12 2003
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |