Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Laurent note les efforts subtantiels du gouvernement dans la mise en œuvre de la PEV, malgré des circonstances politiques difficiles

La Commission européenne dresse le bilan des progrès réalisés dans le cadre de l’application de la Politique européenne de voisinage

Un document de stratégie adopté par la Commission européenne dresse le bilan des avancées concrètes réalisées, dans le cadre de la Politique européenne de voisinage (PEV), par les pays partenaires dans un grand nombre de domaines allant de la coopération politique aux échanges commerciaux en passant par les migrations, l’assouplissement des formalités de délivrance de visas, l’énergie, les transports, la recherche, l’innovation, ainsi que la mobilité des étudiants et des jeunes. La Commission recense également les domaines dans lesquels des efforts doivent être déployés et encourage un approfondissement ciblé et différencié des relations avec certains partenaires ayant fait montre d’ambitions et de capacités particulières. Les rapports établis pour chaque pays qui a adopté un plan d’action PEV et un rapport sectoriel sont joints au document de stratégie.

« Notre politique de voisinage est une réussite. Nous travaillons main dans la main avec nos partenaires pour les aider à progresser dans leurs réformes structurelles et à se rapprocher de notre Union. Les progrès sur le terrain au cours de l’année écoulée ont été remarquables dans de nombreux pays », a déclaré Mme Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne chargée des Relations extérieures et de la PEV.

À l’occasion de la publication par la Commission européenne du premier rapport d’avancement sur la mise en œuvre de la PEV au Liban, le chef de la Délégation de la Commission européenne au Liban, l’ambassadeur Patrick Laurent, a noté « les efforts particuliers du gouvernement libanais pour réaliser des progrès, malgré les circonstances politiques difficiles ».

Un panier complet

M. Laurent a rappelé que la PEV « offre un panier complet de politiques conçues pour promouvoir les relations UE/Liban, prévoyant une intégration économique ; une libération des échanges ; y compris des produits agricoles, des services et de l’établissement ; l’alignement des partenaires sur la politique étrangère et de sécurité de l’UE ; la facilitation de l’octroi des visas (notamment pour des catégories-clés, i.e. les étudiants) et l’ouverture de programmes substantiels de l’UE à la participation du Liban ».

« L’offre est significative, dans le sens que le plan d’action de la PEV agréé par le Liban et l’UE l’année dernière établit précisément le type de réformes “de fond” – pas nécessairement visibles mais en réalité fondamentales – qui, dans tout pays, assurent la stabilité tant nécessaire et renforcent le développement économique et social : en donnant à l’État les moyens de gouverner, en renforçant l’État de droit, en améliorant la gouvernance dans tous les secteurs et le contrôle des finances publiques. Notre approche à travers cette politique est soutenue par une coopération financière substantielle, et des investissements pour le redressement économique et dans l’infrastructure ».

Le rapport d’avancement a été élaboré seulement 12 mois après l’adoption du plan d’action de la PEV au Liban en janvier 2007. « Ce rapport évalue les progrès réalisés depuis janvier 2007 dans la mise en œuvre de la PEV au Liban. Il reconnaît les efforts substantiels entrepris par le gouvernement, y compris ceux pour mettre en œuvre les reformes économiques et les engagements macroéconomiques faits lors de la conférence de Paris III, et pour lancer avec succès le mécanisme institutionnel de la coopération UE/Liban. Mais il souligne également les domaines où du travail reste à faire y compris les domaines des droits de l’homme, et des réformes sociales et judiciaires », a indiqué M. Laurent.

Il convient de rappeler que le plan d’action de la PEV a été adopté le 19 janvier 2007. À travers une coopération dans le cadre de 10 différents sous-comités formés sous la PEV – couvrant les domaines de l’économie et des finances, du commerce, du marché intérieur, du transport, de l’énergie et de l’environnement, des droits de l’homme et de la gouvernance, des affaires sociales, de la recherche et de l’innovation, de l’agriculture et de la pêche, des douanes, de la justice et de la sécurité – l’UE fournit au Liban le soutien technique approprié pour le processus de réforme.
Prenant en considération la situation politique extrêmement difficile qui prévaut actuellement au Liban, souligne le communiqué de la Délégation de la Commission européenne, l’adoption du plan d’action en 2007 démontre de manière impressionnante l’engagement du pays vis-à-vis de la PEV.

Non seulement le plan d’action et le programme de réforme élaboré par le gouvernement libanais ont été adoptés simultanément, mais ils ont également plusieurs objectifs similaires. Le plan d’action sert donc d’outil de contrôle de la mise en œuvre des réformes économiques, sociales et institutionnelles auxquelles se sont engagées les autorités libanaises à la conférence Paris III sur le soutien au Liban.

Le Liban, ajoute le texte, a fait des efforts particuliers pour réaliser des progrès au niveau des réformes économiques et a assuré une stabilité macroéconomique. Il a également poursuivi son programme de réformes structurelles, qui porte surtout sur l’amélioration de l’environnement des affaires, la privatisation et l’ouverture des marchés. Plusieurs autres réformes (i.e. dans les domaines de la concurrence et de la taxation) ont été approuvées par le Conseil des ministres, même si une plus grande mise en œuvre n’a pas été possible jusqu’ici.

Beyrouth,04 16 2008
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |