Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Un an après l’accord d’Agadir, les pays membres veulent exporter en commun

Un an après l’entrée en vigueur des accords d’Agadir (Maroc), la Jordanie, l’Égypte, la Tunisie et le Maroc entendent produire et exporter ensemble pour gagner en attractivité et relancer des échanges internes.

Les quatre États, qui représentent un marché de 120 millions de consommateurs, cherchent à mettre fin à leur déficit commercial avec l’Europe grâce à cette initiative qui leur permettrait d’exporter plus en partageant la production, en vertu de « la règle dite du “cumul d’origines”, accordée par l’UE aux pays membres d’Agadir », a indiqué Patrick Renauld, représentant de l’UE en Jordanie, lors d’une conférence de presse hier à Amman.

Le royaume hachémite, avec le plus petit volume d’échanges avec l’UE, connaît le plus important déficit de sa balance commerciale, avec près de 2 milliards d’euros. La dette extérieure du pays, à 92 % désertique et dépourvu de ressources énergétiques, est estimée à 7,2 milliards de dollars.

L’UE représente près de 80 % des échanges commerciaux du Maroc ou de la Tunisie, et plus de 50 % en Égypte, qui accueille près de 9 milliards de dollars d’investissements étrangers chaque année. Les échanges commerciaux et les investissements entre ces quatre pays « tendent à décoller », selon le diplomate marocain Abdallah Boutadghart, qui participait à la conférence de presse. Signés en 2001 au Maroc, ces accords ne sont effectivement entrés en application qu’en avril 2007.

« Cette première coopération Sud-Sud dans la zone euro-méditerranéenne a pour objectif l’abattement des droits de douanes entre les pays membres, l’intégration économique et l’accueil de nouveaux investissements étrangers », a expliqué Farid Tounsi, qui assure la présidence tournante de l’équipe technique d’Agadir. Le 8 avril aura lieu à Bruxelles le premier forum d’investissement dans les pays membres des accords d’Agadir. À cette occasion, ces quatre pays entendent séduire le secteur privé.

Marseille,03 30 2008
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |