Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités des affaires en Méditerranée

Pétrole : accord libyo-émirati pour la modernisation d'une raffinerie
La compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) et un consortium émirati ont signé hier un accord portant sur la modernisation d'une raffinerie en Libye pour un montant de 2 milliards de dollars. Une coentreprise entre la NOC et le consortium Star – formé par les compagnies émiraties TransAsia Gas International et Star Petro Energy – a été ainsi créée pour la modernisation et l'extension de la raffinerie de Ras Lanouf, le complexe pétrochimique libyen situé à 600 km à l'est de Tripoli. Le contrat, qui porte sur cinq ans, permettra d'optimiser le rendement de la raffinerie, qui passera à la production maximale de 220 000 barils/jour, a précisé le président de la NOC, Chukri Ghanem, à l'issue de la cérémonie de signature. Deuxième producteur africain, avec 1,7 million de barils par jour, la Libye possède des réserves de pétrole évaluées aujourd'hui à 42 milliards de barils. Ce pays envisage de doubler sa production pour atteindre quelque 3 millions de barils par jour en 2010.

Algérie : un groupe égyptien va investir 1,25 milliard de dollars dans la sidérurgie
Le groupe industriel égyptien el-Izz Steel va investir 1,25 milliard de dollars pour construire un complexe sidérurgique à Jijel, a indiqué hier l'agence algérienne APS. Ce complexe, installé dans la zone industrielle de Bellara à el-Milia, au sud-est de la ville de Jijel, doit produire 1,5 million de tonnes de rond à béton par an à partir de 2010, a précisé cette source. Sa réalisation devrait durer 30 mois et il devrait créer 1 700 emplois. L'Égypte est l'un des plus importants investisseurs étrangers hors hydrocarbures en Algérie, notamment dans les télécommunications avec le groupe Orascom, devenu le leader de la téléphonie mobile en Algérie avec 13 millions d'abonnés, le dessalement de l'eau de mer, la sidérurgie et l'industrie du ciment. Orascom, en consortium avec le groupe français Alstom, va construire une centrale électrique à Aïn Témouchent (Ouest algérien), d'un montant de 1,4 milliard d'euros. La société égyptienne Asec Cement va investir 413 millions de dollars dans la construction d'une cimenterie à Djelfa (sud d'Alger), qui produira 3,5 millions de tonnes de ciment par an à partir de 2010.

Nokia Siemens Networks signe un contrat de 935 millions de dollars avec le koweïtien Zain
L'équipementier en télécoms Nokia Siemens Networks (NSN) a annoncé hier la signature d'un contrat de 935 millions de dollars avec l'opérateur koweïtien Zain (ex-MTC) pour un réseau de téléphonie mobile de 2e et 3e générations en Arabie saoudite. Selon les termes de ce contrat, NSN va prendre en charge la conception, la construction, la mise en service et la maintenance du réseau sur cinq ans. Zain opère actuellement dans 22 pays du Moyen-Orient et d'Afrique, à la suite d'acquisitions pour plusieurs milliards de dollars. La compagnie a ainsi remporté en juin un contrat pour une troisième licence de téléphonie mobile en Arabie saoudite pour 6,1 milliards de dollars. Zain, dont 24,6 % du capital sont détenus par l'État, est l'un des deux plus grands opérateurs de téléphonie mobile au Koweït. Coté sur le Kuwait Stock Exchange, il emploie environ 15 000 personnes et revendique 44 millions d'abonnés. Sa valeur boursière atteignait 26 milliards de dollars au 1er janvier dernier, selon ses propres chiffres.

La Syrie va importer du gaz iranien à partir de fin 2009
La Syrie va commencer à importer du gaz iranien fin 2009, à raison de trois millions de mètres cubes par jour pendant les trois premières années, en vertu d'un accord de principe signé hier à Damas, selon l'agence SANA.
En 2013, la quantité de gaz importée par la Syrie atteindra quelque 9 millions de m3/jour.
Selon l'accord, signé par le directeur de la compagnie syrienne du gaz, Ali Abbas, et le vice-ministre iranien du Pétrole, Hossein Shirazi, le gaz importé « transitera par la Turquie », a indiqué SANA.
« Sa livraison à la Syrie coïncidera avec l'inauguration d'un gazoduc qui reliera Alep (Syrie) à Kilis », en Turquie.
« Le gaz importé renforcera les ressources énergétiques en Syrie, fera fonctionner les usines et les stations de production d'énergie », a expliqué le ministre syrien du Pétrole et des Ressources minières, Soufiane Allaou.
L'Iran possède les deuxièmes réserves de gaz au monde (16 %), derrière la Russie.

Marseille,01 11 2008
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |