Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Climat : Afrique et Méditerranée s’entendent sur les priorités

· Dernière étape avant Bali

TRENTE pays d’Afrique et de la Méditerranée ont convenu mardi 20 novembre de l’intérêt de s’adapter au changement climatique et ont insisté sur des financements pour en atténuer les effets, dans une déclaration destinée à la conférence mondiale de Bali.

Ce document, appelé «Déclaration de Tunis», adopté à l’issue d’une réunion de 3 jours, affirme que la lutte contre les changements climatiques doit être «placée en tête des priorités» et juge «extrêmement important» d’intégrer l’adaptation à ces changements dans les plans de développement.

Il souligne dans le même temps «les besoins prioritaires légitimes» des pays concernés, notamment une «croissance économique durable» et «l’éradication de la pauvreté généralisé».

La Déclaration insiste sur le besoin de financements et d’assistance des organismes, tant multilatéraux que bilatéraux, pour l’élaboration des stratégies et plan d’atténuation et d’adaptation au changement du climat.
Cet appui devrait permettre de «faire reculer la pauvreté et de réduire les pertes humaines et économiques dues au climat», souligne le texte.

La déclaration commune, approuvée en même temps qu’un plan d’actions prioritaires en Afrique et Méditerranée, seront présentés à la conférence des Nations Unies, qui décidera en décembre à Bali (Indonésie) des suites à donner au protocole de Kyoto, dont la première phase expire en 2012.

La réunion, qui a groupé des ministres et experts africains et méditerranéens de l’Environnement s’était ouverte dimanche au lendemain de la publication, à Valence (Espagne), du 4e rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec).

Marseille,12 10 2007
Rédaction
L'Économiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |