Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Échos de Syrie - Deux projets de raffinerie de pétrole d’un montant total de 5,6 milliards de dollars

Le gouvernement syrien a signé un accord avec l’Iran, le Venezuela et un consortium de Malaisie pour construire une raffinerie d’une capacité de 140 000 barils par jour dans le centre du pays.

La raffinerie sera située dans une région connue sous le nom de al-Furoqlus, à l’est de la ville de Homs, près d’un ancien oléoduc reliant l’Irak à la côte méditerranéenne de la Syrie.

Le projet, d’une valeur de 2,6 milliards de dollars, sera une joint-venture entre les compagnies publiques du Venezuela, de l’Iran et de la Syrie, ainsi qu’un conglomérat malais.

La vénézuélienne PDVSA détiendra 33 % de la compagnie, l’iranienne National Iranian Oil Refining and Distribution Company (NIORDC) et le groupe malais Bukhari auront chacun une part de 26 %. Les 15 % restants seront détenus par le ministère syrien du Pétrole. La production de la raffinerie devrait débuter en 2011, avec une capacité d’environ 140 000 barils de pétrole par jour.

L’accord prévoit également des engagements d’approvisionnement en brut. Le Venezuela devrait fournir à la raffinerie 42 000 barils de brut par jour, l’Iran s’est engagé à hauteur de 28 000 barils et la Syrie à 7 000 barils par jour, au moins durant 25 ans.

Le groupe Bukhary est l’un des plus grands conglomérats de Malaisie, mené par Syed Mokhtar al-Bukhary, son fondateur. Le groupe est présent dans l’immobilier, l’hôtellerie, l’énergie, la construction, la vente au détail, le secteur bancaire et les plantations de caoutchouc.

D’autre part, un deuxième projet de raffinerie est en cours, avec la signature prévue à Damas d’un contrat d’étude de faisabilité entre Noor Financial Investment Company et Wood Mackenzie, un cabinet de conseil en énergie.

Noor prévoit de construire une raffinerie, également d’une capacité de 140 000 barils par jour, près de la ville de Deir ez-Zor. À cet effet, un mémorandum d’entente a été signé avec le ministère syrien du Pétrole en mai dernier.

Actuellement, la capacité de raffinage des usines publiques situées à Banias et à Homs s’élève à 240 000 barils par jour

Marseille,11 19 2007
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |