Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Émirates conforte sa position de leader du transport aérien au Moyen-Orient

Emirates de Dubaï, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a conforté sa position de leader du marché régional avec de nouvelles commandes de plusieurs milliards de dollars annoncées au Salon aéronautique de Dubaï.

Ces énormes dépenses sont à la mesure des programmes ambitieux de la ville-émirat de s’imposer comme un centre régional du voyage, du tourisme et des affaires, menés à coups de dizaines de milliards de dollars. « Dubaï investit des milliards pour assurer son avenir en tant que centre d’affaires, de tourisme et de transport aérien de dimension mondiale » a déclaré le président d’Emirates, cheikh Ahmad ben Saïd al-Maktoum, « Emirates investit dans une flotte d’avenir afin de soutenir le développement de Dubaï », a-t-il souligné en signant avec le constructeur européen Airbus des commandes fermes pour 70 A350 XWB et 11 A380.

Ces commandes s’élèvent à 20,2 milliards de dollars, mais elles peuvent monter à 31,7 milliards de dollars si Emirates confirme une option qu’elle a prise pour 50 A350 supplémentaires. La compagnie de Dubaï est le plus grand client du gros porteur A380, dont il a commandé 58 exemplaires. Le premier appareil devrait lui être livré en août 2008. Emirates a également commandé à l’avionneur américain Boeing 12 avions supplémentaires 777, d’un montant total de 3,2 milliards de dollars.

Bien que cette dernière commande apparaisse comme une consolation du concurrent d’Airbus, elle fait d’Emirates le deuxième plus grand opérateur d’avions Boeing 777, avec 53 appareils en service et 57 autres en commande.

« En 2003, notre plan pour Emirates était d’avoir 100 avions en 2010. Nous avons déjà dépassé cet objectif », a dit cheikh Ahmad. Emirates compte 111 avions et sa flotte augmente en moyenne d’un appareil par mois. Son carnet de commandes porte sur 246 appareils.

Son concurrent régional immédiat en termes de commandes est Qatar Airways, dont le carnet de commandes porte sur 142 avions, avec 30 Boeing 787 Dreamliner supplémentaires pris en option. Le transporteur national du Qatar dispose d’une flotte de 58 avions et dessert 79 destinations.

Mais Emirates soutient que ses audacieux plans d’expansion sont fondés sur une croissance de la demande qui a « dépassé les plus optimistes projections » selon cheikh Ahmad.

Emirates a transporté 17,5 millions de passagers durant l’année budgétaire 2006/2007, contre 14,5 millions l’année précédente.

Emirates affirme qu’elle est financièrement indépendante du gouvernement de Dubaï, l’une des sept composantes des Émirats arabes unis. Elle a réalisé un profit net de 844 millions de dollars en 2006-2007 et soutient que son taux de croissance annuelle n’avait jamais été inférieur à 20 % depuis sa création en 1986.
Intervenant hier sur la chaîne de télévision al-Arabiya, cheikh Ahmad a affirmé que sa compagnie publique, Emirates, pourrait entrer en Bourse. Si cette perspective se concrétisait, Emirates pourrait céder entre 20 et 30 % de ses actions, selon lui.

Marseille,11 19 2007
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |