Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L’économie palestinienne, en déroute, plus dépendante que jamais

Rapport - Le PIB a baissé de 6,6 % en 2006

Les restrictions de mouvement de personnes et de marchandises couplées à la violence ont dramatiquement accru la pauvreté parmi les Palestiniens et augmenté la dépendance de l’économie palestinienne vis-à-vis d’Israël, a indiqué hier un rapport de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced).

« L’occupation et les mesures israéliennes de fermeture de plus en plus sévères qui restreignent les déplacements des gens et des biens, en provenance vers et même à l’intérieur de la Cisjordanie et de Gaza ces sept dernières années ont isolé l’économie palestinienne du reste du monde », a déclaré devant la presse à Genève Mahmoud el-Khafif, un représentant de la Cnuced.

L’économie palestinienne a perdu un tiers de ses capacités de production depuis 1998 et la Cnuced estime que les pertes cumulées de revenus potentiels entre 2000 et 2005 ont atteint 8,4 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros).

« La pauvreté a atteint des niveaux sans précédent », indique la Cnuced. 53 % des ménages (qui se composent de six personnes en moyenne) vivaient en dessous du seuil de pauvreté, avec un taux de chômage de 30 %.

Le revenu national brut par habitant a chuté de 15 % en 2006, et le produit intérieur brut de 6,6 %.

Selon la Cnuced, le déficit commercial a atteint un niveau sans précédent, s’élevant à 73 % du PIB. Ainsi les importations ont augmenté en flèche en 2006 pour atteindre 86 % du PIB, contre 75 % en 2005.

Le rapport note que les importations en provenance d’Israël comptent pour plus de 55 % dans le déficit commercial palestinien. Les analystes de la Cnuced préconisent dès lors de développer le commerce palestinien au-delà du passage de Rafah pour les exportations de Gaza.

Ils préconisent également de « réexaminer les régimes commerciaux en vigueur avec Israël, les pays arabes et le reste du monde ». De même il faudrait « établir d’autres itinéraires commerciaux dans le cadre d’accords régionaux de transport », note le rapport.
La Cnuced souligne également la précarité de la situation budgétaire de l’Autorité palestinienne, avec des pertes cumulées de recettes publiques qui se sont élevées à 1,2 milliard de dollars entre 2000 et 2005.

Ainsi le déficit public est passé de 761 millions de dollars en 2005 (17 % du PIB) à 791 millions de dollars en 2006 (19 % du PIB). La Cnuced note que « le caractère irrégulier de l’appui des donateurs a empêché l’Autorité palestinienne de payer la plupart des fonctionnaires publics depuis avril 2006 ».

Marseille,09 04 2007
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |