Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Abu Dhabi: sous les pavés de la Sorbonne… le sable !

Récemment inaugurée par Gilles de Robien, la Sorbonne d’Abu Dhabi veut faire rayonner la culture française dans le Golfe.

Alyazi, Fatmah et Fatna ont 19 ans et sont nées aux Emirats arabes unis…

Elles ont choisi d’étudier le français, la littérature et l’histoire de l’art à la Sorbonne. Mais le Quartier latin est loin. Dehors, on entend l’appel du muezzin.

La température atteint 28 degrés; seul le vent du soir, venu du désert, apporte un semblant de fraîcheur. Alyazi, Fatmah et Fatna, les cheveux soigneusement dissimulés sous leur voile, vêtues comme des princesses des Mille et Une Nuits, font partie de la toute première promotion d’étudiants de la Sorbonne d’Abu Dhabi, inaugurée le 18 novembre dernier 2006 par Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale. Une université mixte et laïque, où l’on enseigne les lettres, l’histoire, la géographie, l’archéologie… bref, ce que l’on appelle les sciences humaines.

Une Sorbonne dans les sables? Robert de Sorbon, confesseur du roi Saint Louis et fondateur de la Sorbonne en 1257, n’en reviendrait sans doute pas. Quel symbole! Pour la première fois en effet, une grande université française s’exporte à l’étranger, et avec elle la culture française, l’esprit des Lumières, la liberté de penser et peut-être aussi, oserait-on ajouter, une parcelle de ce que l’on appelle encore parfois le génie français… “ C’est une chance inouïe de pouvoir étudier à la Sorbonne, plus prestigieuse à mes yeux que n’importe quelle faculté américaine, se réjouit Shand, une jeune Saoudienne de 19 ans, inscrite depuis octobre en cours de fançais. D’autant que mes parents ne m’auraient jamais laissée partie étudier à Paris, et encore moins aux Etats-Unis”.

Cet ambitieux projet est né il y a un an et demi, à la demande des autorités émiraties. Abu Dhabi consacre 35% de son budget national à l’éducation, et face à Dubai qui se donne des airs de HongKong avec ses gratte-ciel et ses projets touristiques pharaoniques, ce confetti richissime du Golfe a désormais un rêve: devenir un pôle d’excellence culturelle. D’où la possible création, dans un avenir proche, d’une antenne du musée du Louvre à Abu Dhabi […]. Et d’ores et déjà, la naissance de cette petite soeur émirienne de la Sorbonne qui, comme le résume Gilles de Robien, a pour vocation de “jeter des ponts entre les civilisations”.

Cette année, 162 étudiants y sont inscrits après avoir accepté de régler des frais de scolarité dignes d’une université américaine: 13 000 euros par an. Une somme qui, ici, n’effraye personne, d’autant qu’un système de bourses a été mis en place pour certains… comme les étudiants français ( une dizaine au total) ayant préféré suivre leur scolarité à Abu Dhabi plutôt que rue des Ecoles.

Les diplômes obtenus y ont strictement la même valeur ( les professeur, expatriés pour deux ans, viennent de France) et donneront accès aux mêmes équivalences dans les facultés europénnes. “ Mon souhait est que cette faculté puisse un jour accueillir des chercheurs venus du monde entier, dans la tradition d’excellence qui a toujours été celle de la Sorbonne”, explique Gilles de Robien.

A terme, 1500 étudiants fréquenteront la faculté, installée pour l’heure dans des locaux provisoires avant un déménagement prévu pour le 1er janvier 2008, dans de somptueux bâtiments en cours de construction. Coûts des travaux: 25 millions d’euros, réglés rubis sur l’ongle par les cheikhs, prêts à tout pour bâtir, à leur manière, le “Paris” du Moyen Orient. […]

Marseille,04 11 2007
Rédaction
The Star
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |