Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Prodi: "Le Maghreb doit aller plus vite"

· Le président de la Commission européenne a visité la Tunisie et l'Algérie
· La libéralisation des ces deux pays reste hésitante
· "Voisinage élargi" devrait s'appuyer sur le processus d'Agadir


Romano Prodi, président de la CE, a effectué une visite en Algérie le 30 mars et en Tunisie le 31 mars et le 1er avril 2003.

Cette visite, indique un communiqué de la Commission, était destinée à "expliquer les possibilités offertes aux pays du Maghreb par le prochain élargissement de l'UE et de redire que l'UE est prête à travailler avec eux en partenariat dans le contexte euro-méditerranéen". Prodi a présenté sa récente initiative “Voisinage de l'Europe élargie” et insisté sur le fait que les pays maghrébins "tireraient le meilleur parti de ces nouvelles possibilités, en allant plus vite dans les réformes et en utilisant à plein les accords d'association". Ce message a été très bien reçu par les autorités algériennes et tunisiennes, affirme le communiqué. Ces deux dernières "ont répondu de façon très positive, surtout dans le contexte actuel de la guerre en Irak", affirme Bruxelles. Tunis et Alger souhaitent voir "la Fondation euro-méditerranéenne se créer rapidement" et la Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (FEMIP) se transformer en une banque régionale d'investissement. La FEMIP et la Fondation proposée sont deux institutions où l'UE et les douze partenaires méditerranéens interviennent à parts égales. Les parties algérienne et tunisienne ont exprimé "leur inquiétude devant le risque de voir apparaître une radicalisation comme conséquence de la situation internationale".

Prodi et ses hôtes se sont accordés pour estimer que l'initiative “Europe élargie” offrait à l'UE et au Maghreb une occasion concrète de démontrer qu'il n'existe pas d'affrontement des civilisations entre les deux rives de la Méditerranée.

Le président de la Commission a fait remarquer qu'une valeur ajoutée pour le Maghreb pouvait s'insérer dans l'initiative “Voisinage de l'Europe élargie” en utilisant le processus d'Agadir pour les aspects commerciaux et l'Union du Maghreb arabe pour les questions politiques. En outre, Prodi a rappelé l'importance des réformes de la justice et de la garantie du respect des droits de l'homme.

Casablanca,04 14 2003
Rédaction de l'Economiste
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |