Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Commerce: L’Afrique du Nord change de vision

· Des recommandations adoptées à l’issue du forum organisé à Marrakech, les 19 et 20 février
· Attention à ce que le projet n’en reste pas au stade de vœux pieux


«CE n’est qu’une première étape dans un long chemin». C’est modestement que Karima Bounemra Ben Soltane, de la CEA (Commission économique des Nations unies pour l’Afrique) et maîtresse de cérémonie, clôture les deux jours du forum pour le développement de l’Afrique du Nord, qui s’est déroulé à Marrakech, les 19 et 20 février (cf. www.leconomiste.com).

A l’issue de cette 1re rencontre, les recommandations étaient ambitieuses. A rappeler que le but de ce forum était de mettre en place une plate-forme régionale pour l’amélioration des échanges commerciaux. La déclaration de Marrakech a repris finalement la synthèse des travaux des quatres sessions abordées lors de ce forum: la situation de la femme, les systèmes bancaires, l’intégration régionale et les technologies de l’information et de la communication (TIC).

En matière de TIC, il s’agit avant tout de voir comment le e-commerce peut servir au développement de l’Afrique du Nord? Azzedine El Montassir Billah, de la CGEM a appelé les pays nord-africains à entrer en plain pied dans l’économie du savoir et de participer au rétablissement d’une croissance durable et d’une compétitivité pour toute l’économie régionale. Il faut dire que dans leur ensemble, ces pays ont réellement adopté des stratégies nationales dans le domaine des TIC. Sauf que leur pénétration et leur utilisation sont inéquitables selon les régions.

La toile dans certains pays est encore très faible, voire embryonnaire. Ce qui fait que l’Afrique du Nord est à la traîne en termes de prospérité et d’opportunités numériques, à l’exception de la Tunisie. A noter que ce pays connaît une expérience fort réussie dans le e-commerce. La part des TIC dans le PIB tunisien passera de 2,5% en 2002 à 8% en 2006. Ce qui le situe au premier rang de la région, indique-t-on.

Parmi les autres recommandations, l’implication des femmes dans la prise de décision.
Les pays de la région ont encore du chemin à faire, même si chaque pays a adopté une manière de faire avancer ce volet. On retiendra par exemple pour le Maroc, la réforme des droits de la femme.

Pêle-mêle, les conseils du forum pour le développement de l’Afrique du Nord appellent à favoriser la coopération et l’intégration régionale, intensifier la coordination entre les membres de la CEA, le partage du savoir et de l’information, et promouvoir la coopération Sud-Nord-Sud.

La promotion des PME, la pratique de bonne gouvernance, l’intégration des institutions financières et l’investissement dans le capital humain sont aussi au menu des multiples recommandations.

Optimiste, le ministre mauritanien du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme estime que la région devra poursuivre la modernisation et l’intégration de tous les services, unique moyen pour le développement de l’Afrique du Nord».

--------------------------------------------------------------------------------

Engagement

LES CJD (Centre des jeunes dirigeants) du Maroc et de la Tunisie étaient représentés en force au forum pour le développement du commerce en Afrique du Nord, organisé à Marrakech les 19 et 20 février. Indépendamment des recommandations officielles du forum, les jeunes dirigeants d’entreprises se sont engagés sur un projet ambitieux. Il s’agit de réunir les sept pays de l’Afrique du Nord pour la mise en place d’un «JD 7». L’objectif est de convaincre aussi d’autres jeunes entrepreneurs à créer des CJD en Egypte et en Mauritanie d’ici fin 2007. Rappelons que le CJD-Maroc a réussi à mettre en place une plate-forme régionale avec des antennes ouvertes à Casablanca, Rabat, Tanger et Marrakech.

Marseille,02 26 2007
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |