Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Le tourisme égyptien bat des records, malgré son personnel peu qualifié

Près de 10 millions de visiteurs en 2006

L'Égypte bat des records de fréquentation, avec près de 10 millions de touristes en 2006, mais le manque de personnel qualifié écorne l'image du pays et constitue, plus que le terrorisme, le véritable défi du secteur, estime le ministre du Tourisme Zoheir Garranah.

En 2006, l'Égypte a accueilli 9,81 millions de touristes, un résultat sans précédent qui lui a rapporté 7,6 milliards de dollars, a révélé M. Garranah dans un entretien accordé à l'AFP. L'Égypte, qui tire 20 % de ses recettes en devises de son industrie touristique, a cumulé 89 millions de nuitées, avec une moyenne de 9,83 nuits et de 85 dollars la nuit par touriste, a-t-il précisé, en citant des données qui seront officiellement rendues publiques dimanche.

Malgré ces chiffres records, l'Égypte n'a pas atteint les objectifs qu'elle s'était fixés, a regretté le ministre. L'une des explications tient au terrorisme : des attentats ont eu lieu à Taba en octobre 2004 (34 morts), à Charm el-Cheikh en juillet 2005 (quelque 70 morts) et à Dahab en avril 2006 (20 morts), trois stations balnéaires situées dans la péninsule du Sinaï. Mais « le terrorisme est un problème partout », a tempéré le ministre en se disant plus « soucieux d'améliorer les performances du personnel du secteur touristique et leur formation ». « Nous pourrions faire mieux si nous avions du personnel compétent », a-t-il assuré, en s'engageant à « concentrer » ses efforts à cette tâche en 2007. « Les gens prennent la venue des touristes en Égypte comme un fait accompli, mais ils les traitent mal : ils les harcèlent et ne leur fournissent pas une bonne qualité de service », a regretté M. Garranah.

Les pyramides de Guizeh, les trésors archéologiques de l'Égypte ancienne et les longues étendues de plages sur la mer Méditerranée et la mer Rouge attirent un flux constant de visiteurs. Mais la plupart ne reviennent pas, parce que la qualité du service laisse à désirer. Les touristes se plaignent notamment des vendeurs de bazar qui tentent de leur imposer des parfums de Pharaon « authentiques », de la lenteur des serveurs, ou des conducteurs de chameaux qui les harcèlent pour leur vendre, au prix fort, un tour autour des pyramides.

L'Égypte s'est fixé pour but d'accueillir 14 millions de touristes par an d'ici à 2011 et de porter sa capacité de 175 000 chambres actuellement à 240 000 chambres. Or, selon l'Organisation mondiale du tourisme (WTO), les voyageurs provenant de l'Inde et de la Chine seront 150 millions en 2020. M. Garranah a déjà alloué des sommes pour promouvoir l'Égypte dans ces deux pays. « Ils sont le gâteau et nous en aurons une part », a-t-il affirmé.

Marseille,02 15 2007
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |