Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L'actualité des TIC en Méditerranée

ALGERIE

Lancement du réseau expérimental de la FTTH en Algérie
M. Boudjemaâ Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a procédé fin septembre au lancement officiel du réseau expérimental de la boucle locale fibre optique FTTH (Fiber To The Home) offrant les services internet haut débit, la voix sur IP, la vidéo sur commande et Data.
D’une capacité globale de 384 lignes, ce réseau déployé au niveau de la localité de Hydra a été réalisé par Algérie Télécom avec la société chinoise ZTE avec laquelle un protocole d’accord a été signé le 15 décembre 2005 portant déploiement à titre expérimental d’un réseau d’accès optique EPON (Ethernet passive optical network).
Mis en service le 18 septembre, le coût global de ce réseau qui compte déjà huit clients professionnels et six résidentiels s’élève à 10 millions de dinars hors taxe, soit un coût annuel de 100.000 dinars par abonné alimenté par un débit allant de 10 à 15 Mbits et 200.000 dinars par client en cas où le débit est porté à 100 Mbits.

Lancement du réseau intranet santé-Algérie
MM. Amar Tou et Boudjemaâ Haïchour, ministres respectivement de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et de la Poste et des Technologies de la communication et de l’information ainsi que Mme Nouara Djafar ministre délégué chargé de la Famille et de la Condition féminine, ont présidé le 18 septembre dernier le lancement du réseau Intranet - Santé-Algérie.
La première phase de la plate-forme ’’Intranet santé-Algérie" a été réalisée à 100%, soit 93 sites. Les deuxième et troisième phases, qui comprennent respectivement 132 et 674 sites, seront finalisées d’ici à la fin 2007.
A l’exception de la wilaya de Tamanrasset, le réseau a été relié par environ 35.000 km de fibres optiques.
Le coût global de réalisation de ce réseau est estimé à trois milliards de dinars, dont 220 millions de dinars ont déjà été dépensés pour la première phase. 18% de cette enveloppe financière ont été consacrés à la formation des 511 ingénieurs et techniciens mobilisés à cet effet.
Une fois opérationnelle, cette opération permettra d’assurer une meilleure couverture sanitaire au niveau national, d’améliorer la qualité de l’information pour la mettre en temps voulu à la disposition des différents services, de favoriser la décentralisation du secteur et de développer son système informatique.

Réseau de fibre optique entre Illizi et In Amenas
Les travaux de réalisation d’un câble en fibre optique reliant la ville d’Illizi à In Amenas, à l’instar de celui existant entre Illizi et Djanet, ont atteint 30%, indique-t-on auprès de l’entreprise Algérie-Télécom (AT) de la wilaya d’Illizi.
Ce projet doit permettre l’amélioration des prestations téléphoniques au profit des abonnés de cette région et d’éviter les perturbations que connaît le trafic en raison de la vétusté des installations en service actuellement.

L’opérateur Lacom propose une formule Internet illimité
Répondant au succès de plus en plus grandissant de son offre internet depuis son lancement en février passé, Lacom, nouvel opérateur de téléphonie fixe et multimédia en Algérie, lance l’offre internet illimité adaptée au pouvoir d’achat des Algériens et à leur volonté de s’ouvrir sur les nouvelles technologies de l’information.
Pour seulement 1.200 DA par mois, Lacom invite ses abonnés à surfer sans limite sur son réseau, tout en continuant à téléphoner en utilisant les formules traditionnelles de Lacom.

Cyber espace de grande taille à Sétif pour la fin de l’année
M. Boudjemaâ Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a visité le 4 octobre dernier le futur vaste cyber espace de Sétif, qui constitue une première en Algérie par la taille et par les aménagements de l’espace.
Le chantier avancé de ce futur cyber espace, implanté sur l’avenue du 8-Mai 1945, et réalisé en partenariat entre Algérie Télécom et la wilaya de Sétif, permettra, en effet, dès sa mise en service d’ici à la fin de l’année, de recevoir sur trois niveaux 150 cybernautes simultanément.
Cet immense espace de 612 m2 qui sera le premier cyber espace numérique de cet envergure, compte aussi une agence d’Algérie Télécoms, un show room, une médiathèque, une cafétéria et un cybercafé de 200 postes connectés à l’Internet haut débit (1 méga) et accès Wi-Fi.

UDcast apportera le haut-débit par satellite au secteur bancaire algérien
La "spin off" de l’Inria à Sophia-Antipolis annonce la signature d’un contrat avec Algérie Télécom dans le cadre du déploiement par l’opérateur algérien de 1500 sites satellite sur l’ensemble du territoire algérien.
A travers ce contrat de plusieurs millions d’euros, Algérie Télécom Satellite (filiale du groupe Algérie Télécom) a passé commande de 1500 appliances UDgateway destinées à équiper et à décupler les performances des 1500 sites satellite qui seront progressivement installés sur tout le territoire algérien.

-----------------------------------------

TUNISIE

La Fédération Nationale des TIC en Tunisie voit le jour
Les structures professionnelles opérant dans le secteur des TIC viennent d’officialiser le 2 novembre 2006 la création de la Fédération Nationale des TIC, dont les objectifs portent sur la promotion du secteur des TIC en Tunisie et la participation à l’effort national pour le développement du secteur.
Lors de l’assemblée générale constitutive, M. Faouzi Zaghib a été élu premier Président du bureau exécutif de la Fédération. Il sera assisté de M. Taoufik Hlila, vice-Président, M. Ridha Ben Abdessalem, 2ème vice-Président, M. Samir Sahnoun, trésorier, et M. Jalel Baccour.
Au bureau exécutif de la Fédération, l’ensemble des chambres syndicales professionnelles du secteur des TIC sont représentées.

Une douzaine de technopoles pour développer la recherche appliquée
Le Parlement tunisien a adopté, le 1er juin 2006, un projet de loi amendant et complétant la loi du 3 mai 2001 qui régit les technopoles. L’amendement a pour objectif de renforcer le rôle dévolu au ministère chargé de la Recherche scientifique et du Développement des Compétences dans l’évaluation et le suivi de l’activité de ces institutions (privées ou publiques) qui favorisent une synergie entre formation, enseignement supérieur, recherche et production.
Il prévoit, également, la mise en place de nouveaux mécanismes permettant une gestion plus souple des technopoles publics. Parmi ceux-ci, figure la création d’entreprises publiques à caractère commercial et industriel qui seront chargées de la gestion des technopoles et de négocier la cession de terres domaniales en faveur de ces institutions.

La Tunisie veut se faire une place dans les biotechnologies
Déjà impliqué dans la biologie moléculaire depuis près de trente ans, la Tunisie se positionne sur les biotechnologies, choix qu’elle a fortement revendiqué lors de la 8ème édition du Forum de Carthage pour l’Investissement.
Car en effet, les atouts habilitant la Tunisie à développer et à accueillir des investissements dans ce secteur sont multiples. A commencer par le soutien de l’Etat, mais aussi par un cadre légal clair, une « législation en matière de brevets conforme aux engagements du pays dans le cadre de l’OMC et des autorités en charge du médicament ayant une audience internationale, puisque la Tunisie forme les cadres arabes et africains dans ce domaine.
La Tunisie est également impliquée dans les essais cliniques internationaux, et elle participe à la définition des tendances dans les bio similaires qui sont les génériques des biotechnologies. Près de 380 structures s’occupant de biotechnologies, dont 72 laboratoires, 2 centres de recherches et 2 incubateurs, auxquels vont s’ajouter d’autres centres dont celui de biotechnologie dans la Technopole de Sidi Thabet.

La Tunisie en marche vers l’e-administration
Le conseil ministériel du 1er septembre a été marqué par la volonté du président Zine El Abidine d’accélérer la généralisation de l’e-administration. Désormais, ce sont 10.000 ordinateurs qui seront injectés dans l’administration.
Le chef de l’Etat a souligné la nécessité de moderniser les prestations administratives et de les simplifier.
Entre autres mesures, le conseil a adopté un certain nombre de mesures, toutes en rapport avec l’e-administration, parmi lesquelles la mise en place d’une plateforme adéquate d’équipements et de systèmes informatiques, la mise en ligne des formulaires administratifs, le parachèvement de la mise en ligne des cahiers de charges pour les services publics, la généralisation de la gestion des télé-rendez-vous dans les établissements hospitaliers avant la fin de l’année 2009, et la création d’une carte électronique pour l’étudiant désirant bénéficier des oeuvres universitaires au cours de l’année universitaire 2007-2008.

-----------------------------------------

MAROC

Forum euro-méditerranéennes de l’Innovation les 7 et 8 décembre à Rabat
Dans le cadre de la dynamique de la coopération Euromed, le Maroc abrite le prochain forum “les Intégrales euro-méditerranéennes de l’Innovation” les 7 et 8 décembre à Rabat, en marge des Intégrales de l’investissement.
Initié par Medibtikar, Medinnov, ANIMA et la DI, dans le cadre du programme MEDA, cette initiative vise à soutenir les programmes nationaux de l’innovation des pays partenaires de l’Union Européenne et à favoriser le partenariat et le transfert de savoir entre les deux rives de la Méditerranée.
Le but de ce forum, qui constituera également la conférence annuelle du réseau Medinnov, est de faire le point sur l’innovation en Méditerranée, de s’intéresser aux atouts humains (thème, cette année, des Intégrales), d’en mesurer tous les enjeux et impacts, et enfin de proposer toute initiative permettant de développer des synergies entre acteurs de l’innovation en Méditerranée.

Le gouvernement adopte les décrets des licences 3G
Le Conseil de gouvernement, a adopté trois projets de décrets portant attribution des licences pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de télécommunications utilisant les technologies de 3ème génération aux opérateurs Itissalat Al-Maghrib, Maroc Connect et Médi Telecom.
Ces réseaux de télécommunications pourront offrir des services de la voix classique, des services de transmission de données à des débits supérieures à 384 KB/s, et des services à forte valeur ajoutée (e-business, e-services, ...) dont les retombées économiques et sociales sont importantes comparées avec ce qu’offre actuellement les réseaux mobiles de 2ème génération.

Câble sous-marin entre le Maroc et la France
Le Maroc a lancé une opération d’envergure pour relier la France au travers d’un câble sous-marin en fibre optique d’une longueur de 1.634 km. Baptisée "Atlas Offshore", cette opération doit répondre aux besoins en capacité internationale des activités d’offshoring du Maroc et d’Internet.
Les travaux de construction de cette liaison, d’un montant de 34 millions de dollars, seront pris en charge en totalité par Maroc Telecom et assurés Alcatel Submarine Network, alors que le câble Atlas Offshore devrait être opérationnel dès mars 2007.
Avec une capacité initiale de 40 Gbp/seconde, extensible à 320 Gbps, le câble Atlas Offshore permettra la connexion d’un demi million d’appels simultanés.

Rencontre interuniversitaire sur la formation à distance au Maroc
L’Université Hassan - II Mohammedia en collaboration avec l’Université Euro Méditerranéenne « Téthys », va organiser au Technopark de Casablanca une rencontre sur les « NTIC et l’enseignement à distance » les 27, 28 et 29 Octobre 2006. Pré-programme.
C’est dans le but de concrétiser les échanges scientifiques au sein de la communauté méditerranéenne que se tiendront ces rencontres, durant lesquelles toutes les universités membres seront présentes afin de contribuer au rapprochement des pays des rives de la Méditerranée, et favoriser l’appropriation et le développement des pratiques d’enseignement à distance
Pour cette occasion plusieurs personnalités ont été sollicitées et sera présent un nombre important d’experts en NTIC et enseignement à distance appartenant à différents pays du bassin méditerranéen à savoir le Maroc, la France, la Tunisie, l’Egypte, l’Algérie, l’Espagne, l’Italie et le Liban.

5000 publiphones communautaires au Maroc
Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une Initiative Nationale pour le Développement Humain (l’INDH), et a pour objectif de développer l’entreprenariat local à travers la création de 5000 micro entreprises essentiellement dans les régions rurales et périurbaines à forte concentration en population défavorisée.
Ce concept qui a déjà fait ses preuves en Afrique, avec plus de 200.000 Publiphones Communautaires installés et des dizaines de milliers d’emplois créés, a été adapté au Maroc par la société Ilaïcom, en partenariat avec le Ministère du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité et la Fondation Telefonica Maroc.
La publiphonie communautaire est une activité génératrice de revenus. Elle permet à ses exploitants de générer des revenus stables de manière durable et offre par la même une opportunité d’insertion sociale pour des populations démunies sans ou à faibles revenus. La Publiphonie Communautaire contribue ainsi au développement de l’autonomie financière chez des citoyens économiquement marginalisés.

-----------------------------------------

FRANCE

Mission à Alger du 3 au 6 décembre 2006
Start Up, entreprises de technologie, laboratoires, l’Algérie a aussi des besoins en Innovation
Une mission officielle à Alger de 3 jours, conduite par Monsieur Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille et Monsieur Jacques Pfister, Président de la CCIMP est en cours d’élaboration. Tous les champs de la coopération publique, privé, politique, économique, financier, universitaire, culturel, santé... seront associés. Marseille Innovation, opérant pour le compte de la ville de Marseille, propose, au delà du programme officiel, de rencontrer les partenaires algériens de l’innovation (Agence, écoles, parc technologiques en construction, structure de capital risque...) ou se forgent les ambitions de l’Algérie de demain et qui peuvent être des partenaires pour une collaboration, une implantation...
Au programme, Marseille Innovation a prévu une participation aux évènements collectifs de la délégation de la Ville de Marseille à Alger, et des visites du Technopôle Sidi Abdellah, de la Finalep, de l’Ansej, de l’Anvredet, de l’Ecole polytechnique. Des rendez-vous individuels en BtoB pour les entreprises de la filière TIC organisés le 5 décembre 2006 par la CCIMP complète le programme d’animation. Coût de l’opération par participant : 1 000 € TTC, comprenant : le trajet, le séjour à l’hôtel, l’assistance techniques et les transferts, l’organisation des rencntres.

Provence Business Angels voit le jour à Marseille
Né le 4 septembre dernier à la suite d’une rencontre entre business angles à l’été 2006, Provence Business Angels s’est constitué autour d’une quinzaine d’acteurs présidé par Olivier Mouillet, fondateur de Cibleclick, leader français de la publicité online, et Arnaud Schleich, vice président, PDG de PLDA Group.
Plusieurs dossiers sont déjà candidats, tandis que le prochain conseil d’administration devrait définir les règles de fonctionnement. Marseille Innovation et la Chambre de Commerce de Marseille assurent l’environnement du club.
Un premier événement le 30 novembre prochain au Palais de la Bourse de Marseille doit réunir les acteurs du capital-risque autour de plusieurs tables rondes, présentations de projets et témoignages de Business Angels.

Progexia signe un contrat d’expérimentation sur son système de cartes à puce
Progexia, jeune entreprise installée dans les locaux de Marseille Innovation, vient de signer en septembre un accord d’utilisation du système “Carte service” avec une importante mutuelle française (200 000 personnes protégées).
Ce système de carte à puce, destiné aux mutuelles et aux assureurs, offre à leurs adhérents tout une panoplie de services innovants via la dispense du paiement de frais couverts par leurs contrats.
Progexia confirme son ambition de s’intégrer à terme dans le cadre des futurs systèmes en cours d’élaboration par le GIE SESAM-Vitale, sur le modèle des cartes Premier ou American Express.

Icera s’installe à Sophia Antipolis
Icera France a choisi Sophia Antipolis pour l’implantation de son équipe de développement Software, test et validation, support.
Cette société développe des composants et solutions modem sans fil à base de Software dédiées aux téléphones mobiles, cartes PC et autres produits apportant les meilleures performances sur le marché cellulaire large bande 3G/HSDPA.
Icera a aussi comme objectif de supporter des nouveaux standards comme la télévision par le téléphone, le WiMAX et la 3G LTE.

3èmes Rencontres de la Cité Euroméditerranéenne de la Mode
La Cité Euroméditerranéenne de la Mode, en partenariat avec Ubifrance, annonce la tenue de ses 3èmes Rencontres, à la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence le 5 décembre 2006. Près de 150 professionnels français et méditerranéens sont attendus.
Pour toutes informations complémentaires et inscriptions : www.citemedmode.com Contact : Valérie Melin - 04.91.14.92.05 - valerie.melin@institutmode.org

Technopole 2006 veut réunir toute la chaîne de l’industrie du multimédia
Pour son 3ème salon qui aura lieu à Toulon au Palais Neptune du 10 au 12 novembre 2006, Technopole 2006 veut réunir en un même lieu tous les acteurs du marché de l’informatique dédié aux jeux vidéos.
Ce grand rassemblement d’avant Noël qui fait appel aux constructeurs, grossistes, distributeurs, revendeurs, et clients finaux, table sur 500 revendeurs de la région PACA pour la partie BtoB, et 10.000 visiteurs grand public pour la partie BtoC.
Son organisateur, William Daumas, entend ainsi donner un coup de fouet à l’économie du multimédia dans le département du Var qui pâtit d’un désintérêt certain des grands acteurs nationaux et internationaux de l’industrie du multimédia.
Pour ce faire, il lance un pari osé d’organiser deux salons en un, avec en fil conducteur le service offert aux utilisateurs. Plusieurs grandes marques comme AMD, Gigabyte, Microsoft, NEC, Antec, Netgear, Game One... ont répondu présents et s’associent à l’idée d’aller rencontrer l’ensemble des intervenants du multimédia, qu’ils soient intermédiaires ou consommateurs finaux.

Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône offre des ordinateurs portables
Décision politique du président du Conseil Général Jean-Noël Guerini, les ordinateurs portables jusque-là prêtés aux élèves de 4ème et de 3ème seront dorénavant donnés.
Ce bouleversement généreux n’est cependant pas le fruit d’une orientation philanthropique. Dans son budget annuel, Ordina13 avait prévu des coûts de maintenance bien inférieurs à ceux réellement constatés.
Les nombreux dysfonctionnements des matériels ont porté ces coûts à plus de 3 millions d’euros par an. Par ailleurs, le Conseil Général a pu constater un mécontentement régulier des utilisateurs qui a terni l’image de son action, au demeurant très méritoire.
Le Conseil Général a donc décidé d’acheter tous les ans 30.000 ordinateurs portables, qui seront ensuite donnés aux élèves de 3ème à la fin de leur année scolaire. La première acquisition est prévue pour la prochaine rentrée scolaire en 2007, mais dès cette année, les élèves de 3ème pourront garder leur portable en fin d’année.
Un nouvel appel d’offre sera lancé d’ici la fin du 4ème trimestre 2006. Le Conseil Général entend acquérir les ordinateurs à un prix ne dépassant pas les 500 euros pièce. Soit un total annuel de 15 millions d’euros, pour que chaque élève puisse disposer d’un matériel informatique en permanence.

Inauguration du premier Centre Européen Mutualisé des Mobiles
Le 1er Centre Européen Mutualisé des Mobiles a été ouvert le 12 octobre à Marseille. Lancé en décembre 2005 par 4 jeunes pousses du secteur des mobiles, le Centre a pour objectif d’offrir à ses adhérents une plate-forme de tests pour valider des applications ou des solutions logicielles dédiées au téléphone portable.
Pour ce faire, il s’est équipé dès l’ouverture d’une bibliothèque de 250 téléphones différents, qu’il compte étendre à 1000 unités.
Pourront êtres testés la compatibilité des appareils, les jeux en ligne, le comportement des utilisateurs, l’ergonomie, les solutions de navigation GPS, les solutions RFID, les services WAP, les outils de “chat”...
Une vingtaine d’entreprises sont déjà clientes régulières du Centre, dont Veolia et Michelin.

Medinsoft se déplace à Paris
Le réseau Méditerranéen de créateurs de logiciels Medinsoft se déplace à Paris le jeudi 19 octobre 2006 dans les locaux de la CCI Marseille Provence, 10 avenue George V.
Ce déplacement doit permettre aux membres du réseau de rencontrer leurs homologues français dans les domaines traités par Medinsoft, à savoir l’analyse décisionnelle, la sécurité, l’open source, l’e-marketing, les solutions métiers...en vue d’établir des partenariats d’affaires ou technologiques.

Marseille,12 04 2006
Rédaction
Medinnov
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |