Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Le CJD lance son «label» entreprendre

· Il s’agit d’un guide qui sera présenté le 9 décembre
· De l’accompagnement humain pour les nouveaux chefs d’entreprise


LE Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD) tiendra sa 3e Journée nationale de l’entreprise, le 9 décembre, au Technopark de Casablanca.

Cette rencontre sera l’occasion pour le CJD de lancer son tout nouveau «guide du jeune créateur». Ce guide d’une cinquantaine de pages sera d’abord disponible en français et en arabe, mais une version amazigh est également promise. Le recueil contient de précieux conseils à l’attention du jeune qui souhaite démarrer sa propre entreprise, mais qui manque encore d’expérience. Tous les sujets y sont abordés, du plan de financement au business modèle, en passant par les relations avec les associés. Un carnet d’adresses très utiles et un répertoire des formalités (certifications, permis, etc.) ont été ajoutés à la fin. De pair avec cet outil, une certification sera bientôt officiellement accordée par le CJD. Bien sûr, le projet candidat à cette certification devra répondre à un certain nombre de critères précis et rigoureux. L’ambition du CJD, par la création de ce «label», est de procurer aux jeunes débutants une sorte de crédibilité. «Une fois que le projet de création d’entreprise sera certifié par la CJD, cela voudra dire qu’il s’agit d’une idée solide et bien structurée», explique Elmahdi Benabdeljalil, secrétaire général. Des discussions sont d’ailleurs en cours avec plusieurs partenaires, afin d’offrir un «forfait» cadeaux au jeune certifié. «Ce serait génial si un nouveau chef d’entreprise pouvait bénéficier de prix réduits pour l’immobilier et le transport, puis de taux préférentiels pour des prêts bancaires», poursuit-il.

Bientôt, il suffira aux jeunes entrepreneurs de se rendre sur Internet pour remplir leur requête de certification. Le CJD achève de mettre sur pied le logiciel, qui permettra aussi à ceux qui ne sont pas à l’aise avec la lecture et l’écriture de le remplir avec facilité. En effet, la requête de certification pourra s’effectuer «par voix». «Car les gens qui n’ont pas fait d’études sont souvent plus entreprenants», rappelle-t-on au CJD. Tout comme le guide, le logiciel sera d’abord disponible en deux langues, puis incessamment en amazigh. Le CJD a également déployé de nombreux efforts pour développer l’accompagnement humain auprès des jeunes chefs d’entreprise. Le programme «Accompagnement global pour la promotion et le développement de l’entreprenariat» (AGPDE) propose d’accompagner 80 jeunes dans toutes les étapes de l’élaboration et du démarrage d’une entreprise. Un système de parrainage par des entrepreneurs expérimentés a également été mis en place pour les jeunes chefs. «Car, souligne-t-on, les cinq premières années de vie d’une entreprise sont extrêmement difficiles». Ainsi les débutants peuvent consulter leur coach tous les mois, lors d’un entretien d’une heure et demie. Car, on a beau être jeune, dynamique et plein de bonne volonté, rien ne vaut l’expérience d’un sage.

--------------------------------------------------------------------------------

Journée bien remplie

LA 3e journée nationale de l’entreprise se déroulera sous le thème «L’accompagnement, un pont de l’école vers l’entreprise». Deux tables rondes sont prévues ayant pour sujets «Ecoles et métiers d’avenir: un pont à bâtir», et «Accompagnement de l’entrepreneur: clé d’une performance globale».

Pour l’occasion, le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise recevra plusieurs invités dont Habib El Maki, ministre de l’Éducation nationale, Salah Eddine Mezouar, ministre de l’Industrie et du Commerce, Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi et Mohamed Barkaoui, président de l’Université Hassan II.

Casablanca,12 04 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |