Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Capital-risque - Bond de 24% des investissements français

Capital-risque - Bond de 24% des investissements français
Plus forte progression dans les télécoms et l’Internet


Les sommes investies en France et en Europe par les groupes français du capital-risque ont grimpé de 24% au premier semestre 2006 par rapport au premier semestre 2005, tiré par les télécoms et l’internet, selon une étude publiée lundi 16 octobre par la société de gestion Chausson Finance.

Les montants investis sur la période ont atteint 370 millions d’euros, «ce qui confirme la sortie de crise du capital-risque français», précise la société, qui lève elle-même des fonds pour des entreprises et réalise deux fois par an un indicateur d’activité des groupes français actifs dans ce domaine. «Ce chiffre confirme donc que les résultats atteints au précédent semestre n’étaient pas exceptionnels et qu’en base annuelle les montants investis par les fonds de capital-risque français se situent désormais autour de 750 millions d’euros», commente Chausson Finance dans son étude.

Les secteurs des télécoms et de l’Internet ont connu la plus forte progression des montants investis au premier semestre 2006 par rapport à un an plus tôt (respectivement +119% à 68 millions et +82% à 43 millions), alors qu’à l’inverse, les investissements sur les entreprises du secteur de la santé ont reculé de 10% à 81 millions et «ne représentent plus que 22% du total des capitaux investis».

C’est la société indépendante Sofinnova qui s’est montrée la plus active sur la période, en investissant 40 millions d’euros en France et en Europe, devant Iris Capital, CDC Entreprises Innovation (un fonds de la Caisse des dépôts) et Crédit agricole Private Equity (une branche du groupe bancaire Crédit agricole), révèle encore l’étude.

Le capital-risque représente l’investissement en fonds propres dans des jeunes entreprises, essentiellement technologiques, du financement de leur création à l’accompagnement de leur développement.

Casablanca,10 24 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |