Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Forum civil euroméditerranéen

La Finlande, qui assure la présidence semestrielle de l’Union européenne, s’est réjouie de la tenue, du 2 au 5 novembre prochain à Marrakech, du forum civil euroméditerranéen, une initiative non-institutionelle pour la coordination et le débat entre organisations de la société civile du bassin méditerranéen dans le contexte du processus de Barcelone.

"Nous nous réjouissons de l’organisation au Maroc du forum civil euroméditerranéen", a souligné M. Ingmar Strom, chargé d’affaires de l’ambassade de Finlande à Rabat, à l’ouverture jeudi soir à Meknès d’un séminaire sous-régional sous le thème : "Société civile, droits de l’homme et démocratie", initié par le centre des études et de recherches en sciences sociales de Rabat (CERSS), en collaboration avec le secrétariat EuroMeSCo (Euro-Mediterranean Study Commission) de l’Institut des études stratégiques et internationales à Lisbonne avec le soutien de la Commission européenne.

A cet égard, il a affirmé que le processus de Barcelone, lancé il y dix ans, a été "un début historique d’une vision de coopération" dans la région, se félicitant des "progrès concrets et tangibles" réalisés dans ce sens. Le diplomate finlandais a aussi mis l’accent sur la coopération au sein du processus de Barcelone, dans le cadre d’Euromed, comportant 25 membres de l’UE et les 10 pays de la rive sud de la Méditerranée. Pour sa part, le président du CERSS, M. Abdellah Saaf, a souligné que cette rencontre régionale, qui réunit des chercheurs marocains, maghrébins et européens, est un moyen pour renforcer les échanges et le débat sur la relation entre société civile, droits de l’homme et démocratie. Cette réunion constitue aussi un grand moment rassemblant des acteurs de la société civile et des droits de l’homme et la plate-forme non gouvernementale euromed et de l’EuroMeSco, a-t-il ajouté. Pour M. Amir Motahari, de la direction générale des relations extérieures à la commission européenne (Bruxelles), cette rencontre constitue un cadre de coopération et de collaboration entre la plate-forme euromed, la société civile, les associations, les syndicats et les représentants du gouvernement pour "avancer dans le cadre bilatéral et multilatéral de la politique européenne de voisinage".

Il a relevé que "la coopération euro méditerranéenne avance à un rythme qui ne suscite pas la satisfaction de plusieurs parties", appelant la Libye à rejoindre le partenariat euro méditerranéen. Il a indiqué que la démocratisation et la société civile figurent parmi les priorités de l’agenda politique du partenariat euromed. De son côté, M. Alvaro de Vasconselos, directeur de l’Institut des études stratégiques et internationales à Lisbonne a relevé que ce séminaire s’inscrit dans le cadre des rencontres préparatoires de la conférence annuelle d’EuroMeSCo, prévue du 5 au 7 octobre à Istanbul. Revenant sur le partenariat euroméditerranéen, il a souligné la nécessité de l’adhésion de tous les pays maghrébins à ce processus, affirmant que le chemin de la paix et de la sécurité passe nécessairement par l’intégration. Cette rencontre de trois jours devra porter sur plusieurs thèmes, notamment le "contexte politique : droits individuels et transition politique", "le contexte juridique et social des droits individuels" et "les droits de l’Homme dans l’agenda euro-méditerranéen". Les participants devront aussi débattre de "la promotion des droits en tant que mesure de réforme par les corps exécutif et législatif", des "droits individuels et la perspective des anciens et nouveaux acteurs politiques", la dynamique des droits de la femme" et des "limites socio-économiques à l’exercice des droits", ainsi que de la "protection des droits fondamentaux", de la liberté d’expression et des droits des migrants.

EuroMeSCo est un réseau non gouvernemental, créé en 1996 avec le concours financier de la Commission européenne, et rassemblant les instituts de politique étrangère indépendants issus des 35 Etats signataires de la Déclaration de Barcelone qui a instauré le Partenariat euroméditerranéen (PEM). Il vise à favoriser le dialogue politique et de sécurité au niveau des sociétés civiles et plus spécialement des experts, chercheurs et universitaires en fonctionnant en tant que mesure de confiance du PEM.

Casablanca,10 09 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |