Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Formation transport logistique : Le leader européen arrive

· Le groupe AFT-IFTIM ouvre un institut du transport et de la logistique
· Plusieurs cursus menant à des responsabilités en entreprise


Le plus grand opérateur de formation aux métiers de transport et logistique en Europe se déploie au Maroc.

En partenariat avec des professionnels marocains, le groupe français AFT-IFTIM vient d’ouvrir une école de transport et logistique à Casablanca. Et c’est la première fois qu’une institution publique de formation s’implante directement au Maroc. Il y a deux ans, Sciences Po avait tenté sans succès après s’être heurté à la résistance des lobby des groupes d’enseignement supérieur privé.
AFT-IFTIM a eu plus de chance. Son établissement, l’Institut supérieur du transport et de la logistique (ISTL) démarre le 15 octobre prochain. Il a été présenté pour la première fois à l’occasion du Forum de l’étudiant qui s’est achevé dimanche dernier à la Foire internationale de Casablanca.

L’ISTL décline son programme en deux volets. La formation initiale comprend plusieurs cursus sanctionnés tous par une double diplômation. Le premier, le bac+4, débouche sur un diplôme de directeur logistique (DDL) et d’un Cerelog (Certificat de responsable logistique), cité en référence par les experts de la Banque mondiale dans le rapport sur la logistique et la compétitivité de l’économie marocaine. Le Cerelog est un diplôme d’Etat français délivré par le groupe AFT-IFTIM.

Le programme bac+2 est sanctionné par le diplôme des systèmes et des méthodes logistiques (DSMEL). Son titulaire est appelé à exercer dans l’industrie ou chez des prestataires de services logistiques. Il est attendu de lui qu’il mette en œuvre ses capacités de planification, de contrôle, de prévision et d’organisation par l’animation des équipes opérationnelles.

En troisième lieu, le master équivalent au «bac+5» sera lancé également dès cette année 2006-2007. Les responsables de l’école anticipent une très grosse demande pour ce programme que le groupe AFT-IFTIM développe en partenariat avec une école spécialisée relevant de la Chambre de commerce de Metz et la Sorbonne.

Par contre le mastère spécialisé en management des systèmes logistiques -équivalant à un bac+6- ne sera pas ouvert avant l’année 2007-2008. Ce programme d’un très haut niveau d’expertise est préparé en collaboration avec Ponts & chaussées, l’Ecole polytechnique de Lausanne. Ses lauréats sont destinés à plusieurs fonctions dont celles de directeur supply chain, de directeur logistique, etc.

Il y a enfin un cursus de préparation d’une licence professionnelle conduisant au bac+3 et qui devrait être lancé dans un an. La formation est pilotée avec la collaboration de la Sorbonne.

La majorité des enseignements au moins -80%- sera assurée par des experts de l’AFT-IFTIM et l’Ecole nationale des ponts & chaussées avec laquelle le groupe est lié par un partenariat de longue date. La pédagogie est basée sur l’approche par compétence avec une forte dose de stage. Chaque étudiant doit passer au moins douze semaines de stage en entreprise, confie Abdellatif Abid, directeur de l’Institut supérieur du transport et de la logistique. Les frais de scolarité sont fixés aux alentours de 30.000 dirhams par an. Avec l’effervescence du marché et les besoins qui iront grandissant, l’expertise en logistique sera l’une des plus recherchées sur le marché. Un grand boulevard s’ouvre donc aux spécialistes et techniciens de la logistique, car c’est d’eux que viendront l’optimisation des coûts dans les entreprises. Selon les cas, les niveaux de responsabilité peuvent varier: un responsable logistique assure la gestion des flux de produits de la production à la distribution. Il gère dans toutes ses dimensions (technique, commerciale, financière, humaine, sociale) un ou plusieurs entrepôts ou plates-formes dans un souci de satisfaction de la clientèle et de performance économique dans le respect des réglementations. Il prend des décisions relatives à la mise en oeuvre, au respect et à l’application des règles d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

Un chef de projet méthodes et études logistiques participe au développement des projets logistiques. Il définit et assure la mise en oeuvre des études techniques permettant d’améliorer la rentabilité, l’efficacité et la qualité des prestations. Il assiste les opérations dans une démarche permanente d’amélioration.

Un responsable d’entrepôt gère et optimise toutes les activités d’un centre de distribution. Il anime et manage les équipes opérationnelles. Il analyse, définit et met en place les besoins matériels, financiers et humains.

--------------------------------------------------------------------------------

Carte de visite de l’AFT-IFTIM

Le groupe AFT-IFTIM est le numéro un européen de la formation dans le transport et la logistique. Depuis plus de cinquante ans, cette institution publique est mandatée par des fédérations et des Chambres syndicales professionnelles du secteur pour assurer la formation des ressources humaines. Son portefeuille comprend 150 formations initiales allant du niveau Certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) au bac+6 et 450 formations continues.

AFT-IFTIM compte 2.000 collaborateurs en France, un pôle enseignement supérieur en transport logistique, un département «risques et environnement» transport logistique, un pôle «transport multimodal et international», un pôle «Transport de personnes», un institut pédagogique du transport et de la logistique et une entité spécialisée dirigeants et cadres «AFT-IFTIM managers». Le groupe est engagé dans plusieurs missions de conseil et d’assistance au Maroc, entre autres, avec l’Odep. Il aurait l’intention d’ouvrir un autre établissement à Tanger.

--------------------------------------------------------------------------------

Des officiers, mais pas assez d’hommes de troupes

L’étude de la Banque mondiale sur la logistique et la compétitivité extérieure de l’économie marocaine avait relevé l’urgence de la formation aux métiers de la logistique. Les fonctions d’exécution des opérations, d’encadrement et pilotage des flux sont les plus répandues dans l’industrie et les entreprises marocaines.

Paradoxalement, c’est à ce niveau qu’il y a un gros déficit en ressources qualifiées débouchant sur une inadéquation entre la demande et l’offre. Les établissements de formation privilégient des filières longues de niveau 3e cycle et font très peu de place aux opérationnels. En quantité, les formations opérationnelles liées à l’exécution des opérations, magasinier, cariste, conducteur de chariot,… sont quasiment absentes alors qu’elles sont au cœur de la performance logistique, soulignent les experts de la Banque mondiale. Du coup, beaucoup de sociétés sont contraintes à une solution interne en formant le personnel sur le tas.

Le seul exemple connu aujourd’hui de formation des techniciens des opérations est celui de l’Institut des transports routiers qui propose dans ses filières des formations de technicien d’exploitation et de conducteur routier. L’établissement est le fruit d’un partenariat entre l’Office de la formation professionnelle et la Fédération nationale du transport routier.

De nombreux établissements d’enseignement supérieur -écoles d’ingénieurs et facultés de sciences économiques ou des sciences- ont introduit des programmes de type master sans que cela ne rentre dans une vision globale coordonnée. Il peut néanmoins s’agir de prémices pour le développement futur de l’expertise dans le conseil en logistique.

Casablanca,09 26 2006
Abashi Shamamba
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |