Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Offshoring : Comment Casablanca se positionne

· La ville a déjà des antécédents dans le domaine
· Elle offre aussi enseignement et compétences


L’offshoring et Casablanca semblent aller de paire. Ce n’est pas par hasard si les responsables, pour décliner territorialement le volet offshoring du programme Emergence, ont choisi la capitale économique.

Un choix qui a ses raisons: Casablanca est d’ores et déjà une destination privilégiée des services. La métropole a, en vérité, accompli des performances dans le domaine des centres d’appels. Mais également dans des niches du Business Process Outsourcing (BPO). Les faits parlent d’eux-mêmes: 10.000 emplois créés par les centres d’appels et des centaines d’autres dans le développement informatique, l’édition de manuels scolaires, le traitement comptable et les données financières. Ce qui démontre, selon les initiateurs du projet d’offshoring, que «Casablanca est une terre fertile pour l’externalisation des activités à forte valeur ajoutée». Or développer les activités d’offshoring ne peut se faire sans une pépinière de compétences. Et Casablanca en offre grâce à ses centres de formation professionnelle, à son enseignement supérieur, public et privé, technique et scientifique. En outre, la ville met à disposition une population estimée à 3,6 millions d’habitants, dont les moins de 25 ans constituent 45%. Un autre atout fait de la Ville blanche une destination idoine pour le BPO: une connectivité physique et virtuelle de haut niveau. Ainsi, Casablanca, forte de son aéroport qui concentre 50% du trafic aérien national et de ses infrastructures de télécommunications, assure une meilleure connexion à l’international.
Les responsables locaux avancent également cet atout: l’estampille Casablanca «est une “marque” internationale bénéficiant d’une attractivité naturelle et d’un contenu fort dans les sphères du business». Sa vocation à devenir une métropole internationale et son identité «lui assurent un actif immatériel nécessaire à la compétition avec d’autres métropoles qui sont dans la course au positionnement sur le créneau de l’externalisation», explique un spécialiste.

Ayant élu domicile sur la route reliant Casablanca à l’aéroport et doté d’une taille importante (53 hectares), le projet CasaShore devrait assurer une ouverture internationale et pourrait devenir la destination privilégiée de toute entreprise opérant dans l’offshoring. Rappelons que ce grand projet nécessitera un investissement total de 1,7 million, dont 25 millions de dirhams pour le foncier, 175 millions pour l’aménagement et 1,5 milliard pour la construction. Selon les prévisions, à l’horizon 2014, cet important investissement générera 5 milliards de dirhams de contribution au PIB. Côté emploi, le projet contribuera à la création de 35.000 emplois directs et de 30.000 directs. CasaShore Park sera le premier business park dédié aux activités du BPO, permettant de créer 290.000 mètres carrés de bureaux. Ces derniers pourront accueillir tout genre d’activités à externaliser : services financiers, traitement de back-office bancaire et gestion des sinistres des compagnies d’assurance. La recherche-développement et les hautes technologies peuvent aussi y trouver leur bonheur. Il en est de même pour la santé et les transcriptions médicales. Voilà pour les activités sectorielles.

Du côté des activités fonctionnelles, le parkshore pourrait accueillir l’administration des ressources humaines, la comptabilité, les finances et la gestion des infrastructures logistiques, les études de marché... La gestion de la relation client, la facturation, l’engineering et le design peuvent également y être délocalisés. Ce parc exercera aussi un attrait sur des spécialités de l’informatique, telles que la gestion de réseaux informatiques, la gestion de réseaux LAN/WAN, le support Help Desk et la gestion de centres de données. Et, selon les spécialistes, les dernières activités à pouvoir investir Casa Shore sont la gestion, le développement et la maintenance des applications.

Il faut souligner que ce projet fort ambitieux met en œuvre une approche partenariale qui vise à mettre en commun les efforts du public et du privé. Le projet s’inscrit en effet dans le cadre du programme Emergence, en partenariat avec le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, la Wilaya, la Ville de Casablanca et MHV (holding du groupe CDG opérant sur le développement territorial).

--------------------------------------------------------------------------------

CasaShore, un impact profond et durable

Grâce à vocation et à ses missions, le parc CasaShore aura un impact significatif sur la ville de Casablanca. D’abord sur le plan économique: 35.000 emplois pourraient être créés. Il insufflera, de cette façon, une dynamique à d’autres secteurs en lien direct ou indirect avec les missions qui lui ont été assignées. Ce projet permettra à la ville de renouer avec le cercle vertueux de la création d’entreprises et de l’investissement. Il permettra aussi l’accès à un nouveau savoir-faire et l’essor de nouveaux métiers dont les standards se situent à une échelle mondiale. Sur le plan urbanistique, Casa Shore Park est un projet structurant. En effet, son aménagement fera l’objet d’un concours d’idées et verra la naissance d’un concept d’urbanisme novateur qui enrichira et renforcera l’identité de Casablanca. En outre, l’aménagement de cette zone verra émerger des infrastructures d’accompagnement nouvelles et minutieusement mises en oeuvre.

Par ailleurs, le projet Casa Shore aura des effets sociologiquement parlant, à travers l’émergence et le développement de nouvelles générations «high tech». Enfin, sur le plan du marketing international, ce projet confère à Casablanca un positionnement en matière de développements informatiques et de Business Processus Outsourcing.

Casablanca,09 11 2006
Ali Jafry
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |