Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Pétrole : Le brut bat des records, la géopolitique pourrait pousser les prix à 80 dollars

Les prix du pétrole ont enfoncé la barre des 78 dollars le baril hier, et le marché envisage déjà de nouveaux records au-dessus de 80 dollars, alors que la dégradation de la géopolitique mondiale s'ajoute à un équilibre précaire entre offre et demande.

Cette dernière poussée des cours a commencé jeudi avec la nouvelle de l'offensive israélienne au Liban.

Les deux protagonistes de cette crise ne sont pas des producteurs de pétrole, mais l'hypothèse d'une guerre ouverte fait craindre pour l'équilibre de la région.

Cette envolée spectaculaire des prix risque de compliquer le sommet du G8 en attisant une polémique entre la Russie et l'Occident sur les approvisionnements en hydrocarbures dans le monde.

Comme le fait remarquer Mike Wittner de Calyon, « en dernière analyse, tout ce qui se passe au Proche-Orient touche au pétrole ».

« Les prix du brut sont particulièrement sensibles aux tensions au Proche et au Moyen-Orient, une région qui compte pour 20 % de la production mondiale de brut », a renchéri Michael Davies, économiste à la maison de courtage Sucden.

Ce dernier facteur s'ajoute à une longue liste de troubles géopolitiques : l'Iran continue de tenir tête à la communauté internationale dans sa volonté de développer son programme nucléaire, l'industrie pétrolière au Nigeria est sous la menace constante de sabotages d'infrastructure et d'enlèvements de personnel, la Corée du Nord fait la nique à ses voisins et aux États-Unis en procédant à des essais de missiles, et l'Irak est toujours en proie aux attentats.

Quant à la demande, elle ne donne aucun signe de fléchissement. L'industrie chinoise continue d'exiger du brut pour entretenir sa croissance qui tutoie les deux chiffres, et la demande d'essence américaine est à son pic saisonnier.

C'est pourquoi, même si les stocks américains restent au-dessus de leur niveau de l'année dernière, la baisse de 6 millions de barils des réserves de brut la semaine dernière n'est pas passée inaperçue sur le marché.

« Il semble inévitable que nous atteignions les 80 dollars », a estimé Victor Shum, analyste chez Purvin and Gertz. « Nous arrivons sur un terrain jamais pratiqué. C'est le résultat de la rencontre d'un nombre de facteurs géopolitiques, sur un marché où la demande ne cesse de croître », a-t-il expliqué.

Pour Tony Nunan, de Mitsubishi Corp, dans un tel contexte haussier les 80 dollars pourraient d'ailleurs n'être qu'une étape. « Je crois qu'il est temps de comprendre que des prix à trois chiffres ne sont plus un fantasme, mais bien une possibilité concrète », a-t-il avancé.

Beyrouth,07 24 2006
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |