Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Conseil Ecofin et Femip - Comment renforcer la coopération régionale

· Ministres européens et méditerranéens des Finances pour une optimisation du partenariat
· Le Maroc représenté dans la capitale tunisienne par Oualalou
· Idée de création d’une Banque de développement euromed

Baliser une vision euroméditerranéenne, perspectives du partenariat, politique de voisinage… ont figuré parmi les grands thèmes de la deuxième réunion euroméditerranéenne des ministres de l’Economie et des Finances, tenue les 25 et 26 juin à Tunis.

Deux jours durant, les responsables des 25 pays de l’UE, dont 10 ministres européens et 7 ministres représentant les 10 pays méditerranéens partenaires se sont focalisés sur la coopération régionale. Le Maroc était représenté par le ministre des Finances, Fathallah Oualalou.

Après Rabat (20 juin 2005), Tunis a pris le relais pour relancer le débat sur la coopération commune et sur la politique méditerranéenne de l’Union.

Quels enjeux mais aussi quels créneaux exploiter pour les pays de la rive sud de la Méditerranée? Le ton est donné et les ambitions affichées quant à la politique européenne de voisinage et à l’appui au développement du secteur privé. Lorsqu’il évoque le partenariat, Joaquim Almunia, commissaire européen à l’économie et aux affaires monétaires, met en relief la coopération renforcée, le dialogue confiant et le partenariat privilégié.

Principales recommandations: la simplification des procédures de passation de marchés, la convergence et l’harmonisation des réglementations euroméditerranéennes, l’accès aux financements extérieurs, le développement de l’offre des services d’aide au développement des entreprises,…

Aussi, l’accent a-t-il été mis sur la nécessité de mener à bien le train des réformes prioritaires, d’encourager l’esprit d’initiative tout en soulignant le rôle de certaines entités relevant d’institutions spécialisées, en l’occurrence la Femip…

Unanimes, les ministres des deux rives ont exprimé leur ferme volonté de mieux exploiter les différentes opportunités qui se présentent de part et d’autre de la Méditerranée, notamment dans le secteur privé. La deuxième réunion Ecofin et le sixième comité ministériel de la Femip ont été particulièrement marqués par l’éventuelle idée de mise en place d’une Banque de développement euromed. Une idée prônée dans un contexte en pleine mouvance.

Lors d’un point de presse tenu le 26 juin dernier, Mohamed Nouri Jouini, ministre tunisien du Développement et de la Coopération internationale, a mis en avant l’importance de la création de cette banque dont le rôle serait d’accorder des crédits à des taux d’intérêt «bonifiés» et adaptés aux moyens des pays partenaires.

Les participants ont affirmé avoir pris note de «l’augmentation significative» de l’assistance financière de l’UE» et de l’engagement à soutenir le développement des pays méditerranéens et leur ancrage à l’économie mondiale, en prélude à la zone euromed de libre-échange (2010). Selon les participants, une enveloppe globale de 12 milliards d’euros serait proposée pour des prêts de la Banque européenne d’investissement (2007-13) qui doit être approuvée en fin d’année en même temps que le budget de l’assistance communautaire dans le cadre de la politique de voisinage.

La prochaine réunion du comité ministériel aura lieu à Chypre en juin 2007. En attendant, la Femip a un planning bien chargé avec l’organisation, conjointement avec les autorités monégasques, d’un forum sur le développement des réseaux trans-euromed des transports, vers le dernier trimestre 2006. Un autre forum est prévu au cours du premier trimestre 2007 et traitera des transferts des fonds des migrants méditerranéens.

--------------------------------------------------------------------------------

Femip: Des réalisations tous azimuts

La sixième réunion ministérielle de la Facilité euromed d’investissement et de partenariat de la BEI (FEMIP), tenue le 26 juin a permis de mettre l’accent sur les réalisations de la Femip (prêts, prises de participation et de ses perspectives d’évolution futures).

«Avec près de 2,2 milliards de financements au service de la modernisation des économies méditerranéennes et du développement des entreprises créatrices d’emploi, la Femip a pris toute sa place dans le développement des partenariats euroméditerannéens», a souligné Philippe de Fontaine Vive, vice-président en charge de la Femip.

Celle-ci a particulièrement investi le partenariat institutionnel avec les comités d’experts et la participation à plusieurs événements aux couleurs méditerranéennes. Elle a aussi conclu différents accords avec les institutions intervenant dans la région et a permis la réalisation d’études permettant de mieux cerner les enjeux du développement économique régional.

Les experts lui reconnaissent aujourd’hui une expertise et un savoir-faire certains grâce au fonds d’assistance technique et l’appui au montage de partenariats public/privé dans des secteurs-clés. La Femip qui, rappelons le, est présente dans les pays de la région à travers la création de trois bureaux d’abord en Egypte, à Tunis puis en juin 2005 au Maroc.

La réunion de Tunis a été l’occasion de signer un accord pour la création d’un fonds entre la Femip et Tuninvest Finance Group. La BEI participe à hauteur de 10 millions d’euros pour la création du fonds «Maghreb Private Equity Fund II». Destiné aux entreprises de taille intermédiaire au Maroc, en Algérie et en Tunisie, le fonds de capital investissement soutiendra les investissements directs étrangers.

Casablanca,07 10 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |