Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Dubaï, capitale de la publicité au Moyen-Orient

MÉDIAS - Le marché régional estimé à près de deux milliards de dollars

L’émirat de Dubaï, un centre d’affaires en pleine expansion, est devenu la capitale de la publicité au Moyen-Orient grâce à son rapide développement et aux services qu’il offre. Selon les statistiques, les Émirats arabes unis, dont Dubaï est l’une des sept composantes, ont détrôné l’Arabie saoudite en tant que principale place régionale de la publicité.

Les plus grands noms de la publicité opèrent depuis Dubaï, d’où « la plupart (de ces entreprises) couvrent aussi l’Afrique du Nord », a ainsi estimé le président de l’Association internationale de la publicité, Joseph Ghossoub.

Dubaï compte actuellement plus de 150 firmes de publicité, y compris des bureaux régionaux pour des compagnies comme Saatchi and Saatchi, Leo Burnett, Impact and Grey, a indiqué M. Ghossoub, selon lequel plus de 30 000 personnes travaillent dans les secteurs de la publicité et des médias.

Les principales agences internationales de publicité se sont rencontrées en mars à Dubaï pour une réunion annuelle de l’association.

Selon le centre panarabe de recherche (Parc), basé à Dubaï, les dépenses publicitaires aux Émirats ont atteint 904 millions de dollars en 2005, en hausse de 43 % par rapport à l’année précédente.

Cette progression place les Émirats pour la première fois devant l’Arabie saoudite, une puissance pétrolière, où les dépenses publicitaires se sont établies à 890 millions de dollars l’an dernier.

Selon M. Ghossoub, Dubaï s’est imposé comme une place régionale de la publicité grâce notamment aux nombreuses chaînes de télévision arabes émettant depuis l’émirat, qui ne semble pas avoir de rival sérieux à court terme.
Le marché régional de la publicité a été estimé à quelque 2 milliards de dollars en 2005, a-t-il indiqué à l’AFP.

Selon M. Ghossoub, qui dirige depuis de longues années aux Émirats un groupe d’agences publicitaires, il reste toutefois encore beaucoup à faire pour rapprocher la région du niveau des dépenses publicitaires des pays industrialisés.

Alors que les dépenses de publicité par habitant sont de 425 dollars par an aux États-Unis et de 375 dollars en Europe, ce chiffre ne dépasse pas les 100 dollars aux Émirats, et la moyenne pour l’ensemble des monarchies arabes du Golfe n’est que de 70 dollars.

« Cela montre que nous avons encore beaucoup à faire. Le Moyen-Orient ne représente que 3 % des dépenses mondiales de publicité », dit M. Ghossoub.
L’afflux des agences de publicité à Dubaï est encouragé par « les facilités qu’offre l’émirat, sans égal dans la région, à commencer par son régime d’exemption d’impôts », a-t-il dit.

Dubaï, qui compte des dizaines de nationalités parmi ses habitants, « offre l’occasion d’employer des gens représentatifs de toutes les cultures du monde », ajoute-t-il.

George Chehwan, un autre Libanais à la tête d’un groupe de publicité et de médias, explique l’engouement des agences de publicité pour Dubaï par l’implantation de grandes entreprises commerciales dans l’émirat, « ce qui leur permet d’être proches de leurs clients ».

« La région du Golfe est en pleine expansion à tous les niveaux et nous devons y avoir une forte présence », souligne-t-il, indiquant que 90 % de la publicité régionale se fait depuis Dubaï.

Outre les Libanais, aidés par leur bon niveau de formation dans les médias et la communication, et l’usage de plusieurs langues, les Jordaniens et les Égyptiens sont très présents au sein de l’Émirat dans ces secteurs.

Dubai,06 27 2006
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |