Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

À Tunis, les dirigeants politiques appelés à lutter contre la désertification

Une conférence internationale sur l’« avenir des terres arides » a exhorté hier à Tunis les dirigeants politiques à mettre en œuvre les solutions techniques existantes pour endiguer l’inquiétante avancée de la désertification, et ses conséquences économiques, sociales et humaines.

Quelque trois cents experts internationaux participent à cette réunion sur « L’avenir des terres arides » organisée par l’Unesco.

« Dans la plupart des cas, des solutions techniques existent et les connaissances sont disponibles pour le bénéfice du plus grand nombre », a souligné à l’ouverture de cette conférence le secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), Hama Arba Diallo. Mais il a déploré que, près de dix ans après l’entrée en vigueur d’une convention de l’ONU sur la lutte contre la désertification, l’avenir des terres arides ne soit pas « mieux appréhendé par les acteurs et décideurs concernés ».

La désertification menace pourtant plus de 1,2 milliard de personnes dans 110 pays parmi les plus pauvres et deux milliards, soit un tiers de la population mondiale, vivent en zones arides et semi-arides (41 % de la planète).

Estimant la question « trop longtemps délaissée », M. Diallo a souligné que les conséquences économiques et sociales, comme l’immigration massive du Sud vers le Nord, « ne sont que les symptômes d’une situation beaucoup plus préoccupante ».
Un sommet de chefs d’État et de gouvernement examinera en octobre en Algérie, pays désigné par l’ONU pour piloter l’Année internationale des déserts, les recommandations et propositions formulées à la conférence de Tunis.

Tunis,06 27 2006
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |