Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Les Français en force au Med-It 2006

· Ils sont 18 sur 33 exposants
. e-gov et e-learning à l’honneur


Grande présence française pour les 5e rencontres d’affaires internationales sur les technologies de l’information, Med-It 2006, qui a ouvert ses portes hier 14 juin au Technopark à Casablanca. Sur les 33 entreprises exposantes, 18 sont en effet hexagonales. Il s’agit, entre autres, de ACS systems, Activ networks, Acsio ou encore Ageris-consulting.

E-governement et e-learning sont les deux thématiques majeures de ces rencontres qui s’achèvent aujourd’hui. Ces dernières sont organisées par la société française Xcom, en partenariat avec Casablanca Technopark, sous l’égide du ministère chargé des Affaires économiques et générales, et labellisées par Ubifrance qui relève du ministère du Commerce extérieur français.

Selon les organisateurs, cet événement, qui a également lieu chaque année en Algérie, en Tunisie et au Sénégal, a pour objectif de favoriser les partenariats et valoriser le savoir-faire des participants. «Les entreprises présentes peuvent y rencontrer d’une part, leurs homologues, opérateurs des technologies de l’information et d’autre part, les acteurs économiques à la recherche de compétences et de solutions innovantes», souligne Christophe Stievenard, directeur associé de Xcom.

Pour Eric Hesnard, président de la société française Ethiq distribution, spécialisée dans la commercialisation des composants IT sur le Maghreb et l’Afrique subsaharienne (numérisation des documents papier, sécurisation des ressources informatiques et accélération des flux http/https), l’objectif de la participation au Med-it est la recherche de partenaires locaux. En terme de chiffre d’affaires, la société veut atteindre 1 million d’euros (environ 11 millions de DH).

De son côté, Ronald Welz, directeur général de la société suisse WDS Technologies, spécialisée dans les systèmes d’informations médicaux qui relient les hôpitaux publics ou privés, estime que le Maroc est doté d’un réseau qui lui permet de «passer à la vitesse supérieure». La société est intéressée par des projets de grandes envergures. «La qualité des visiteurs nous encourage», indique Welz.

Laurent Gasser, PDG de Microcost, société française spécialisée dans les solutions informatiques innovantes, estime que le Maroc dispose de plusieurs atouts pour se positionner dans la course «effrénée» des TI: un environnement business favorable et un rôle moteur de l’Etat dans l’e-governement. Mais la véritable clef du succès reste la formation des utilisateurs des services web. «Toutes les autres démarches restent insuffisantes», indique Gasser. Selon lui, plusieurs opportunités sont à saisir. Les statistiques indiquent que les utilisateurs d’Internet dans le monde s’élèveraient à 3 milliards en 2011, contre 1 milliard actuellement. Le chiffre d’affaires progresse de 60% annuellement.

--------------------------------------------------------------------------------

E-gov: 1,5 milliard de DH mobilisés

Rachid Talbi Alami, ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, a souligné que le comité e-gov s’est donné comme objectif d’insuffler une nouvelle dynamique au programme de l’administration électronique sur les trois prochaines années. «Plus de 1,5 milliard de DH ont été mobilisés pour accélérer la cadence d’implémentation», indique Talbi Alami. Selon lui, des centaines de services e-gov ont vu ou verront ainsi le jour notamment le Portail national et le Centre régional de documentation numérique qui permettra de promouvoir l’échange de l’information et de la documentation spécialisées entre les pays arabes et africains francophones. Il s’agit également du Réseau communautaire de la santé et du Portail sectoriel du textile et de l’habillement.

Casablanca,06 19 2006
Mohamed Akisra
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |