Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Informatique - Un deuxième forum dédié à la région MENA

· Une manifestation organisée par Intel en Egypte
· Lancement de la première interface bureau de recherche en arabe
· Important investissement dans le secteur éducatif


Quand il s’agit d’investir et en force là où ses concurrents se font toujours attendre, Intel ne lésine pas sur les moyens.

En effet, le premier fabricant mondial de microprocesseurs vient d’offrir son deuxième forum à la région Afrique et Levant. «Intel Developpers Forum» (IDF) s’est tenu, fin mai dernier, pour la deuxième année consécutive en Egypte. Il cible les développeurs et sociétés d’informatiques de la région où la compagnie est implantée dans plusieurs villes: Istanbul, Riyad, Beyrouth, Dubaï et récemment Casablanca.

Le forum a été marqué par la présentation en première mondiale de la nouvelle plateforme serveur Bensley d’Intel. Un produit très attendu sur lequel Intel mise énormément afin de limiter l’expansion de son concurrent AMD, dont l’Operton gagne de plus en plus de part de marché.

L’argument de vente que Bensley met en avant est un meilleur rapport vitesse/consommation d’énergie. Car si les produits de la marque sont connus pour leur puissance, ils restent très critiqués pour leur consommation gourmande d’énergie. La nouvelle plateforme sera utilisée, dans un premier temps, par les équipementiers HP et IBM.

Deuxième grande annonce du forum, le lancement de la première interface bureau de recherche en arabe. Celle-ci a été développée par le centre égyptien de recherche en software ISIS (Information systems international service) en partenariat avec Intel. Ce produit est destiné aux pays arabophones dont la population connaît un accès limité aux technologies de l’information à cause de la barrière de la langue. La configuration des ordinateurs dans les langues anglaise et européennes rendaient impossible l’exploitation du contenu arabe d’Internet qui, lui, se développe à un rythme assez soutenu.

· Investissement

L’implantation dans les marchés émergeants nécessite un investissement beaucoup plus large. Les sociétés d’informatique et de nouvelles technologies ont en effet découvert des marchés aux opportunités assez limitées. C’est-à-dire de faibles infrastructures, un nombre très réduit d’usagers initiés et même un pouvoir d’achat limité. La situation a été dissuasive pour plusieurs multinationales. Ces dernières n’ont tout de même pas manqué de conforter leur installation dans les pays du Golfe, vu l’important pouvoir d’achat que cette zone offre. Actuellement, la donne commence à changer. La saturation des marchés américain et européen oblige les compagnies à prospecter de nouvelles zones. L’Afrique francophone notamment. Le Maroc s’est ainsi imposé de par sa position géographique et son ouverture sur l’Europe et l’Afrique comme point de départ pour différentes structures.

Autre atout, le développement des petites structures d’entreprises qui se mettent de plus en plus à la pointe de la technologie et qui absorbent une bonne partie des produits NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication).

Ainsi, Intel a récemment ouvert une représentation permanente au Maroc avec deux principales missions: assurer le suivi du programme éducation en partenariat avec le ministère de tutelle et l’ANRT (Agence nationale pour la réglementation des télécoms), et prendre en charge le volet de commercialisation du produit dans la région.

De telles actions traduisent un changement d’approche concernant les marchés émergeants. Celle-ci favorise l’investissement à long terme et intensifie son action auprès de populations pas encore touchées par les NTIC afin de développer une clientèle potentielle. Aussi, mise à niveau et formations intensives sont au programme.

Mais, actuellement, Intel a choisi d’aller au-delà de ce genre d’action. La société conçoit actuellement de nouvelles gammes de produits spécialement adaptés aux besoins basiques d’une certaine cible dans les pays émergeants. Les critères affichés sont leur bas coût, la simplicité de manipulation et la faible consommation en énergie. Intel a d’ailleurs annoncé le lancement prochain d’un nouveau produit dédié aux écoliers et étudiants des zones défavorisées. «Classmate PC» est une sorte de notebook électronique équipée de logiciel adapté aux besoins scolaires. Il est présenté comme une alternative aux méthodes d’enseignement archaïques. Il propose également d’alléger les lourds cartables des écoliers en proposant une organisation électronique simple des données. L’appareil en cours de finalisation serait commercialisé à partir de 200 dollars (1.700 DH).

--------------------------------------------------------------------------------

Merci la concurrence!

Intel a, depuis sa création, vécu dans une confortable situation de monopole avant l’apparition d’AMD. Ce dernier, même en étant minoritaire en termes de part de marché mondial, connaît une rapide expansion. Et la compétitivité de ses produits en termes de qualité et de coût commence à donner des sueurs froides au fabricant historique.

Pour le moment AMD est uniquement implanté aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Il n’en commercialise pas moins ses produits dans le reste du monde grâce à des partenariats avec les fabricants d’ordinateurs. Toutefois, l’absence d’une représentation effective de la compagnie en Afrique rend la zone intéressante pour Intel qui compte cinq représentations dans la région. Les responsables de la compagnie assurent que 40% de ses activités sont concentrées dans les marchés émergeants. Un positionnement qui donne une importante longueur d’avance à Intel. La région profite ainsi d’une attention particulière grâce à la concurrence.

Casablanca,06 19 2006
Ichrak Moubsit
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |