Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L’actualité vue par la presse jordanienne

Le spectre de la guerre dominant le Proche-Orient reste le thème le plus commenté par les analystes jordaniens qui s'accordent à dire que la guerre contre l'Irak n'a rien à voir avec un désarmement de l'Irak et de ses armes de destruction massive, et que la guerre ne vise qu’à assurer l'hégémonie américaine sur la région et sur le pétrole irakien et qu’à assurer la sécurité d'Israël contre toute éventuelle menace de la part des pays arabes.

En dépit de l'immense préoccupation d'une éventuelle guerre contre l'Irak, plusieurs analyses commentant l'actualité locale, ont paru dans la presse écrite jordanienne. Les analystes jordaniens ont commenté les prochaines élections législatives en Jordanie qui auront lieu - selon de nombreux observateurs - dans un contexte de guerre en Irak, également le quota accordé aux femmes pour siéger au parlement, les conséquences de la tempête de neige, qui a frappé le royaume il y a plus de deux semaines, sur notre infrastructure et sur les réserves d'eau stockées dans les barrages. Certains pigistes ont préféré parler du rôle des différentes institutions étatiques durant les jours de tempête.

En dépit de la domination du dossier irakien sur l'actualité régionale, les derniers développements du dossier palestinien ont aussi été traités. Il s'agit de la nomination d'un Premier Ministre palestinien et des massacres commis quotidiennement par les Israéliens, notamment dans la bande de Gaza. L'actualité internationale, quant à elle, a été dominée par les derniers rebondissements au sein du Conseil de Sécurité qui pourront remettre en cause l'existence même des Nations-unies.

Les élections législatives en Jordanie

En constatant que les Jordaniens se penchent actuellement sur les mesures de précaution à prendre pour éviter les conséquences de la prochaine guerre, la question que M. Rawashdeh pose dans son article paru dans le journal Addustour est la suivante : Dans le contexte d'une éventuelle guerre contre l'Irak, quelle est la priorité pour le citoyen jordanien, les préparatifs pour la guerre ou bien les élections ?

Il est presque certain que la date fixée pour la tenue des élections, à savoir le 17 juin, sera repoussée car il est fort probable que le contexte régional qui a longtemps paralysé les élections persistera jusqu'en juin prochain.

De plus, de nombreux jordaniens considèrent les élections et la démocratie comme une finalité en-soi, alors que nous devons plutôt les regarder comme un moyen. C'est pour cela que la tenue des élections est un événement en-soi qui doit être interprété comme une victoire.

La France...La France

Voilà le titre de l'article que M. Bater Wardam a publié dans le journal Addustour pour commenter la position de la France au sujet de la crise entre l'Irak et les Etats-Unis.

« Entre la France et le monde arabe, c’est une histoire d’amour enracinée dans l'histoire. Même à l'époque de Napoléon. C’est cet empereur français qui a fait venir la première machine à écrire dans le monde musulman. De plus, les réformateurs arabes tels que Tahtawi, M. Abdeh et Al Afghani ont été accueillis en France à l'époque coloniale. Ajoutons à cela, la politique française à l'égard de la cause palestinienne. »

« Nous, en tant que Jordaniens, nous apprécions, du fait que la France est considérée par les Arabes comme un pays ami, la décision du gouvernement français de ne pas obliger les citoyens français à quitter la Jordanie et le Proche-Orient. »

« En approuvant les déclarations du président Chirac qui affirme qu’une guerre contre l'Irak décomposera l'alliance contre le terrorisme et aidera ceux qui appellent à la guerre des cultures, M. Wardam affirme qu'un éventuel veto français restera en mémoire pour toujours comme une position morale. »

L'Intifada palestinienne

M. Uraib Al Rintawi constate, dans le journal Addustour, que M. Mahmoud Abbas nommé Premier Ministre pour la première fois dans l'Histoire palestinienne se trouve dans une situation très délicate.

Le gouvernement israélien, qui a répondu à la nomination de M. Abbas par l'assassinat de l'un des chefs du Hamas, a voulu en réalité fixer l'agenda de ce Premier Ministre. De plus, le Président palestinien, quant à lui, n'a pas encore bien accepté la nomination du Premier Ministre. Ajoutons à cela, que les Prerogatives de ce Premier Ministre ne sont pas encore précisées, ce qui crée un rapport vague entre le Président et le nouveau Premier Ministre.

Amman,03 24 2003
Abdel Hakim Al Husban et B.Kilani
The Star
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |