Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

4ème Forum Mondial de Mexico - Le droit à l’eau

Le 4ème forum mondial qui vient de se tenir à Mexico sur la coopération décentralisée des collectivités locales françaises dans le domaine de l’eau et de l’environnement est, dans une actualité chargée, passé inaperçu. Il pose pourtant aussi bien sur le fond que sur la méthode, des questions essentielles pour l’avenir de la planète.

Une personne sur cinq n’a pas accès à l’eau potable, 40% de la population mondiale ne dispose pas d’un service d’assainissement de base. C’est la première cause de mortalité dans le monde. Le droit à l’eau potable est un droit de l’homme.

Un Droit de l’homme

L’objectif que s’est donné la communauté internationale de réduire de moitié d’ici 2015 la proportion de la population mondiale qui n’a pas un accès direct à l’eau potable est loin d’être gagné. La situation est particulièrement préoccupante dans l’Afrique Subsaharienne.

La gestion de l’eau est une responsabilité des collectivités territoriales que beaucoup, dans les pays les plus pauvres, n’assument pas. Les grands distributeurs sont fréquemment devenus des entreprises financières. Les Etats ont d’autres actions à conduire. Restent les collectivités territoriales pour engager des actions au plus prés du terrain.

Il est donc logique que la coopération décentralisée se préoccupe du problème de l’eau en mettant en relation des communes qui n’y ont pas accès avec d’autres qui la gaspillent tout en bénéficiant des compétences nécessaires pour organiser sa distribution. La loi Oudin du 9 février 2005 autorise depuis peu les collectivités territoriales à mobiliser les moyens de leur budget annexe “eau, assainissement”, comme les agences de l’eau et les syndicats des eaux pour conduire des actions de coopération décentralisée.

Conduire des actions...

Cette nouvelle opportunité doit être rapidement ,exploitée pour accroître sensiblement les actions conduites en la matière. Les représentants des collectivités présentes à Mexico ont exposé leurs actions et leurs résultats, souvent étonnants.

Loi Oudin (J.O. du 9 février 2005).
La loi Oudin comporte 2 articles modifiant, respectivement le code général des collectivités territoriales (article 1. L 1115-1-1) et celui de l’environnement (L .213-6)
Elle donne une reconnaissance forte des compétences des collectivités décentralisées dans les domaines des services publics de l’eau et de l’assainissement en leur proposant de nouvelles formes de financements des actions de coopération.

Plus d’infos :
Réseau de partenaires pour l'accès à l'eau potable et l'assainissement dans les Pays du Sud.
http://www.pseau.org/index_fr.php
Pseau - Programme Solidarité Eau


Marseille,05 31 2006
Rédaction
Medcoop
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |