Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Hausse des exportations israéliennes vers les pays arabes

· Au Maroc, elles ont augmenté de 23,5%

LES exportations israéliennes vers des pays arabes ont augmenté de 34,5% durant le premier trimestre de 2006 par rapport à la même période de l’an dernier pour atteindre 57 millions de dollars, a indiqué le 17 mai l’Institut israélien des exportations.

Les exportations israéliennes vers le Maroc ont augmenté de 23,5%, soit 2 millions de dollars.

Alors que les ventes à la Tunisie ont reculé de 16% à 500.000 dollars, a poursuivi l’Institut.

Vingt-sept entreprises israéliennes ont notamment exporté vers l’Irak essentiellement pour fournir l’armée américaine en équipements de télécommunications.

Ces ventes à l’Irak ne se sont toutefois élevées qu’à 320.000 dollars. Pour l’ensemble de l’année, les ventes de ce genre en Irak ont atteint 780.000 dollars, a ajouté l’Institut.

Selon cet organisme, 1.343 exportateurs israéliens sont actifs en Jordanie, soit une baisse d’un quart par rapport à l’an dernier. Les ventes à la Jordanie ont reculé de 6% au premier trimestre à 26,5 millions de dollars sous forme de bois de construction, de meubles, de papier, de machines et d’équipements divers. Le nombre d’exportateurs vers l’Egypte a en revanche plus que doublé à 257.

Le volume des ventes a pour sa part bondi de 148,5% à 26,5 millions de dollars sous forme de textile, de produits chimiques et pétroliers raffinés. Cette forte augmentation a été stimulée par les accords conclus entre l’Egypte, Israël et les Etats-Unis sur la création de zones industrielles «qualifiées» en décembre 2004.

Cet accord permet aux marchandises égyptiennes d’être exonérées des droits de douane sur le marché américain à condition qu’elles incluent un pourcentage minimum de composants israéliens.

L’impact de ces zones qui existent également en Jordanie a par contre diminué à la suite de la récente signature d’accords sur l’instauration d’un libre-échange entre ce pays et les Etats-Unis.

Casablanca,05 22 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |