Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Le secteur de l’électricité devrait s’ouvrir aux investissements privés

Une compagnie allemande devrait devenir le premier opérateur privé dans le secteur syrien de l’électricité, en quatre décennies.

Selon le journal as-Saoura, le ministère de l’Électricité est actuellement dans la dernière étape des négociations pour la signature d’un contrat avec la « German Consulting Company for Electricity Generation » visant à construire une usine éolienne dotée d’une capacité de 300 mégawatts, près de la ville de Homs. Le coût total de ce projet est estimé à 372 millions d’euros. En pratique, la compagnie devrait construire l’usine à ses frais puis vendre sa production électrique à l’Établissement public pour la production et la transmission d’électricité (PEEGT), le département du ministère de l’Électricité chargé de la production, à un prix préétabli. Les détails du contrat relatifs à la vente sont encore à définir. Si l’accord est conclu, il s’agira du premier investissement privé dans le secteur de l’électricité depuis une quarantaine d’années, mais aussi le premier investissement majeur dans l’énergie renouvelable en Syrie. Jusqu’ici toutes les usines électriques syriennes ont été construites clés en main. Mais le gouvernement cherche aujourd’hui à attirer les investissements privés afin de réduire sa facture, qui est d’environ 500 millions de dollars d’investissements annuels pour satisfaire la demande croissante. En 2005, le total des investissements s’est élevé à 23,7 milliards de livres syriennes (474 millions de dollars), dont 15,3 milliards de livres en production et transmission et 8,4 milliards en distribution. Ces investissements devraient atteindre 25,4 milliards de livres cette année, 16 milliards pour la production et la transmission et 9,4 milliards pour la distribution. La demande croît à un rythme moyen de 8 à 10 % par an, et s’est établie à 34,8 milliards de kWh en 2005. Selon les prévisions du ministère de l’Électricité, elle devrait atteindre 49 milliards de kWh en 2010 et 94 milliards de kWh en 2020.

Damas,05 22 2006
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |