Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

* La Commission européenne a approuvé le 7 mars une contribution de € 57,75 millions pour l'année 2003 à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA). Ces fonds serviront à financer des programmes de l'UNRWA dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'aide humanitaire et des services sociaux en faveur de 3,9 millions de réfugiés palestiniens enregistrés par l'UNRWA en Jordanie, au Liban, en Syrie, et en Cisjordanie-Bande de Gaza. La décision de la Commission s'inscrit dans le cadre de la convention signée entre l'UE et l'UNRWA le 26 septembre 2002, qui prévoit une aide de € 237 millions aux réfugiés palestiniens au Moyen-Orient pour la période 2002-2005.
http://europa.eu.int/

* La Commission européenne a décidé le 10 mars d'augmenter de € 22 millions la Facilité de capital risque destinée aux Partenaires méditerranéens qui reçoivent des aides bilatérales MEDA, afin de moderniser leur secteur financier, de rendre leur industrie plus compétitive et de soutenir la privatisation. La Facilité de capital risque est gérée par la Banque européenne d'investissement (BEI) et la mise en oeuvre du projet "capital risque" s'effectue soit par le biais d'intermédiaires financiers fiables - locaux, régionaux ou sous-régionaux - soit au moyen de sociétés non-financières. Le projet a pour but d'aider les Partenaires méditerranéens qui mènent une restructuration économique, en soutenant la modernisation des entreprises locales, notamment celles qui s'ouvrent vers l'extérieur, la restructuration des intermédiaires financiers dans la perspective de partenariats avec leurs homologues euro-méditerranéens, et la privatisation d'entreprises d'Etat. Les € 22 millions s'ajouteront aux € 50 millions déjà accordés en 2001 et il est envisagé d'allouer encore € 28 millions en 2004, ce qui représenterait au total € 100 millions.
http://europa.eu.int

REUNIONS

* La Vice-présidente de la Commission européenne responsable de l'énergie et des transports Loyola De Palacio a effectué une visite au Maroc les 6 et 7 mars. Elle a rencontré le Premier Ministre Driss Jettou et plusieurs membres de son gouvernement, notamment le Ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération Taieb Fassi Fihri et le Ministre de l'Economie et des finances Fathallah Oualalou. Pendant sa visite Mme De Palacio a réaffirmé la volonté de l'UE d'épauler le Maroc dans la réalisation des réformes structurelles engagées par l'actuel gouvernement. La Vice-présidente et le Ministre marocain des transports Karim Ghellab ont convenu d'une coopération accrue dans les secteurs du transport maritime et aérien. Un projet pilote d'appui aux réformes, soutenu par MEDA, doit être lancé dans le courant de l'année. Mme De Palacio a salué l'engagement du Maroc à rapprocher sa législation en matière de sécurité maritime de celle de l'UE et elle a annoncé qu'elle allait relancer les discussions en vue de la conclusion d'un accord intégrant le Maroc au "Ciel unique européen". En outre, elle a sollicité la coopération du Maroc pour que le sous-comité "transport, énergie et environnement", nouvellement créé soit opérationnel avant l'été, ce qui contribuerait à stimuler le développement des Réseaux trans-euro-méditerranéens d'énergie et de transport. Dans le secteur de l'énergie, la Vice-président et le Ministre marocain de l'énergie et des mines Mohamed Boutaleb ont convenu d'intensifier les efforts en direction d'un marché régional de l'électricité et du gaz au niveau euro-maghrébin. De plus Mme De Palacio a encouragé le Maroc à exploiter pleinement les possibilités offertes par les programmes de l'UE, y compris MEDA, afin de développer les énergies renouvelables. Elle s'est également entretenue avec le Ministre de l'Industrie et des télécommunications Rachid Talbi el Alami des potentialités que peut offrir au Maroc le système européen de navigation par satellite GALILEO.
http://europa.eu.int/ (cliquer sur "press release").

* Le Ministre tunisien des Affaires étrangères Habib Ben Yahia a effectué une visite à la Commission européenne à Bruxelles le 10 mars. Il a rencontré le Président Romano Prodi et le Commissaire aux Relations extérieures Chris Patten, avec qui il a discuté de la crise irakienne et des conséquences éventuelles pour la Tunisie d'une guerre contre l'Irak. M. Ben Yahia en a appelé à un soutien actif de l'UE pour contribuer à contrebalancer des effets négatifs importants. En outre la situation interne de la Tunisie a été évoquée. Le Ministre a également été reçu par le Commissaire européen au Commerce, Pascal Lamy, avec lequel il a discuté des aspects commerciaux de l'application de l'Accord d'association UE-Tunisie - y compris du commerce des services - de l'impact de l'élargissement de l'UE sur la Tunisie et du Processus d'Agadir visant la création d'une zone de libre échange entre l'Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie. Par ailleurs M. Ben Yahia a eu des entretiens avec le Haut Représentant de l'UE Javier Solana à propos de la coopération avec le Maghreb, de la situation au Moyen-Orient et de la crise irakienne. M. Solana a souligné l'importance du Partenariat entre l'UE et la Tunisie.

* Le premier d'une série de trois ateliers thématiques organisés dans le cadre de la phase préparatoire du programme régional "Education et formation pour l'emploi" (ETE), financé par MEDA, se déroulera les 20 et 21 mars à Bruxelles. Des représentants des Etats membres de l'UE et des Partenaires méditerranéens traiteront du thème de la "Politique d'enseignement et de formation pour l'emploi: approche selon les exigences du marché". Des études de cas relatives à Chypre, à la Jordanie, à la Tunisie et au Portugal seront présentées et trois groupes de travail débattront en parallèle de la détermination des besoins du marché du travail, de la définition/coordination des politiques et des programmes et enfin du suivi et de l'évaluation des politiques et des programmes. Le programme ETE a notamment pour objectifs de combattre et prévenir le chômage, d'aider à l'insertion professionnelle des jeunes et de développer la coopération entre les institutions d'enseignement et de formation au sein de la région euro-méditerranéenne.
www.meda-ete.org

PROGRAMMES & PROJETS

* PROPOSITION D'UN NOUVEAU CADRE POUR LES VOISINS DE L'EUROPE ELARGIE
La Commission européenne a adopté le 11 mars une communication esquissant un nouveau cadre pour les pays qui n'ont pas actuellement la perspective d'adhérer, mais qui auront bientôt une frontière commune avec l'UE élargie. Ce "cercle fait d'amis" comprend la rive sud de la Méditerranée, ainsi que les pays situés à l'est de l'UE élargie. La Commission propose que certaines mesures soient mises en oeuvre dans les dix ans qui viennent, notamment le rapprochement des législations et des réglementations d'avec celles du marché intérieur de l'UE, des perspectives de migrations légales, de nouveaux instruments de protection et de promotion de l'investissement et des efforts accrus de promotion des droits de l'homme et de l'Etat de droit.
http://europa.eu.int

* CONFÉRENCE FINALE D'UNIMED BUSINESS NETWORK
La Conférence finale du projet UNIMED Business Network, soutenu par MEDA, a eu lieu le 11 mars à Rome en Italie. Elle a réuni des responsables d'organisations d'entreprises de tous les partenaires euro-méditerranéens afin de discuter des propositions des milieux d'affaires pour la réussite du Partenariat euro-méditerranéen après la fin du projet UNIMED, qui a été mis en oeuvre d'avril 2000 à mars 2003. A cette occasion les organisations d'entreprises euro-méditerranéennes ont lancé un appel en faveur d'une nouvelle dynamique dans le processus d'intégration euro-méditerranéen. Elles ont en particulier invité toutes les parties prenantes au Partenariat euro-méditerranéen à agir dans les domaines de l'intégration économique et de la dimension humaine de l'intégration. UNIMED a contribué à renforcer les principales organisations d'entreprises des douze Partenaires méditerranéens par le biais de dizaines d'actions de formation et d'échanges, y compris des séminaires de formation, des visites, des missions d'experts et des stages. Le projet a également mis en réseau les organisations d'entreprises des Partenaires méditerranéens avec leurs homologues de l'UE, notamment grâce au site Internet d'UNIMED (http://www.unimedbn.org ). En outre, UNIMED a contribué à mettre sur pied l'Union des Confédérations méditerranéennes d'entreprises (UMCE), qui réunit pour la première fois des responsables d'organisations patronales des douze Partenaires méditerranéens. Lors de la Conférence, l'UMCE et son homologue au sein de l'UE, l'UNICE, ont déclaré qu'elles "continueront de travailler côte-à-côte".

* SOUS-PROGRAMMES MEDSTAT "COMPTES NATIONAUX" ET "ECONOMIE NON OBSERVÉE"
Des experts des Instituts statistiques nationaux des douze Partenaires méditerranéens, des Etats membres de l'UE et de la Commission européenne se sont réunis du 3 au 6 mars à Malte pour faire le bilan des trois ans de mise en oeuvre des projets MED-NA (comptes nationaux) et MED-NOE (économie non observée), financés par MEDA. MED-NA et MED-NOE sont des sous-programmes du programme régional MEDSTAT de coopération statistique. Les discussions ont porté tout particulièrement sur les systèmes de comptabilité nationale des Partenaires et sur les façons de mesurer l'économie non observée - encore appelée "informelle", "souterraine" et "illégale". Malgré la difficulté de mesurer l'ensemble de l'activité économique nationale, les deux sous-programmes ont contribué à renforcer l'harmonisation des statistiques de la comptabilité nationale des Partenaires par le biais, notamment, d'une assistance technique à la mise en oeuvre du Système de comptes nationaux 1993 des Nations Unies. Dans le cadre de la deuxième phase de MEDSTAT (MEDSTAT II), MED-NOE sera intégré à MED-NA qui visera en particulier à offrir un plus vaste éventail de données sur les comptes, à améliorer la conformité au système de l'ONU et à améliorer la qualité des données de la comptabilité nationale des Partenaires.
http://europa.eu.int

* TOURISME CULTUREL SUR INTERNET
Le projet MEDINA - MEDiterranean by Internet Access, qui vise à promouvoir sur Internet le tourisme culturel dans la région méditerranéenne, sera lancé lors de la première réunion du comité de pilotage qui se déroulera du 15 au 17 mars à Caltagirone en Italie. MEDINA fait partie du programme régional EUMEDIS (Société de l'information euro-méditerranéenne), soutenu par MEDA, et c'est l'un des quatre projets EUMEDIS relatifs au tourisme et au patrimoine culturel. Il a pour but de créer un "portail MEDINA", de mettre au point des sites Internet nationaux et d'organiser des "circuits virtuels" dans la région méditerranéenne, qui fourniront des informations sur le tourisme culturel. Ce projet implique neuf Partenaires méditerranéens - Algérie, Chypre, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Syrie, Territoires palestiniens et Tunisie - et cinq Etats membres de l'UE - Italie, Autriche, Belgique, France et Grèce. Il est coordonné par l'Institut méditerranéen (italien: IMED) et il reçoit de l'UE une contribution de plus de € 2,2 millions sur un coût total de € 2,9 millions. La réunion rassemblera tous les partenaires du projet ainsi que les coordinateurs des projets EUMEDIS du même secteur. La première partie sera ouverte au public et le dernier jour sera consacré à des questions pratiques et d'organisation interne.
www.imednet.it

* RÉUNION DE LANCEMENT POUR UN PROJET DE CAMPUS VIRTUEL
Les partenaires du projet récemment adopté "Avicenne", qui doit créer un "campus virtuel" euro-méditerranéen, se réuniront pour la première fois le 17 mars à Paris. Avicenne fait partie du programme régional EUMEDIS (Société de l'information euro-méditerranéenne ), soutenu par MEDA. Il est coordonné par l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture) et il réunit des organismes d'Algérie, de Chypre, d'Egypte, de Jordanie, du Liban, de Malte, du Maroc, de Syrie, des Territoires palestiniens, de Tunisie, de Turquie, de France, d'Espagne, d'Italie et du Royaume-Uni. Le projet reçoit de l'UE une contribution de € 3,7 millions.

Bruxelles,03 16 2003
info
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |