Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L'Algérie: veut diversifier les échanges avec les USA

· Les Américains ne s’intéressent qu’aux secteurs des hydrocarbures et de l’énergie

Le chef de la diplomatie algérienne, Mohammed Bedjaoui, en visite depuis mercredi 12 avril à Washington, a demandé aux Américains de diversifier leurs échanges avec l’Algérie, jusque-là largement dominés par les hydrocarbures.

«J’ai demandé que l’on fasse un plus grand effort, côté américain, pour que les opérateurs économiques, les industriels et les investisseurs s’intéressent à d’autres secteurs que ceux des hydrocarbures et de l’énergie», a indiqué Bedjaoui dans un entretien jeudi 13 avril à l’Agence algérienne de presse APS.

Bedjaoui a précisé qu’il avait «insisté notamment sur nos relations commerciales, nos relations économiques en général, parce que les Etats-Unis sont devenus le premier client de l’Algérie avec un total des échanges qui s’élève à 12 milliards de dollars en 2005», ajoutant qu’«il s’agit bien évidemment, principalement et presque exclusivement d’hydrocarbures».

«J’ai tiré comme conclusion de ce voyage qu’il aura été tout à fait fructueux, et qu’il permet d’entrevoir encore de belles perspectives, notamment sur les plans économique, diplomatique, sécuritaire, militaire et politique», a-t-il estimé, à l’issue d’entretiens avec la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice et d’autres responsables américains. «Ces différents entretiens me laissent l’impression que nous allons vers un approfondissement, souhaité de part et d’autre, de l’ensemble de nos relations», a-t-il affirmé.

Sur le plan politique, Bedjaoui a indiqué avoir évoqué avec ses interlocuteurs «tous les problèmes d’actualité en essayant de nous rapprocher dans nos visions respectives».

L’Algérie a toujours défendu et soutenu sa propre vision des choses, en ce qui concerne particulièrement le Proche et Moyen-Orient, notamment l’Irak, la Palestine et l’Iran, mais aussi le Darfour ou le Sahara, a souligné Bedjaoui.


--------------------------------------------------------------------------------

Une croissance de 5,1% en 2005

L’économie algérienne a enregistré un taux de croissance de 5,1% en 2005, alors que l’inflation était maîtrisée à 1,6% contre 3,6% en 2004, selon un communiqué du Conseil de gouvernement réuni mercredi 12 avril.

La croissance a été réalisée grâce aux secteurs du bâtiment et des travaux publics, en hausse de 7,1%, des hydrocarbures (+5,8%) et des services (+5,6%), l’agriculture n’ayant progressé que de 1,9%, précise le communiqué.

Le taux de chômage, estimé à 30% de la population active en 2000, a été ramené de 17,7% en 2004 à 15,3% en 2005, selon l’Office national algérien des statistiques (ONS). La population active est estimée à 9,66 millions de personnes sur une population totale de plus de 33 millions.

Alger,04 18 2006
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |