Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Conférence Euromed à Marrakech : accélérer la coopération avec le Maroc

La cinquième Conférence euro-méditerranéenne des ministres du Commerce s'est ouverte hier à Marrakech avec au menu les questions agricoles, les services et l'intégration régionale. Une stratégie pour la mise en place de la zone de libre-échange Euromed à l'horizon 2010 doit également être définie.

Les moyens de développer les échanges des produits agricoles et des services dans la zone euro-méditerranéenne, qui compte 35 pays, devraient être examinés, tout comme l'intégration régionale, dans le cadre du processus de Barcelone initié en 1995.

Peter Mandelson, commissaire européen chargé du Commerce, a déploré qu'«aujourd'hui, les pays du sud méditerranéen attirent moins de 2 % des investissements étrangers de l'UE».

«Il faut changer cette situation», a-t-il dit en appelant à «aller plus loin en ouverture de marchés, d'intégration économique» et à créer «un véritable marché régional». De son côté, Driss Jettou a souligné «l'attachement du Maroc aux principes et aux objectifs du processus de Barcelone».

«Réaliser ces objectifs suppose que nous soyons capables d'assurer un équilibre réel entre les aspects sécuritaires, économiques, financiers et sociaux de notre coopération», a ajouté le Premier ministre.

M. Jettou a indiqué qu'un accord sur la création d'une zone de libre-échange entre le Maroc, la Tunisie, l'Egypte et la Jordanie devrait "incessamment entrer en vigueur".

A la veille de la 5e conférence Euromed des ministres du Commerce, Mme Lagarde, ministre français, a vu bon d'avancer ces retrouvailles pour gravir les degrés de ce processus commercial, posant ainsi les jalons d'un travail qui a débuté à Bruxelles (2001), Toledo (2002), Palerme (2003) et Istanbul (2004).

Le Maroc, dit Mme la ministre, est aussi plus attractif que ses prédécesseurs et a développé, ces dernières années, un certain nombre de programmes et d'actions conjointes spécifiques avec l'UE qui singularisent son positionnement stratégique dans ce contexte euro-méditerranéen. Le fait que Marrakech abrite cette importante conférence traduit les efforts déployés par les responsables marocains dans les domaines économique, politique et social et consolide de plus en plus la crédibilité du Royaume.

Une crédibilité reconnue et soutenue par la France et l'UE. Durant ce vendredi 24 mars 2006, la possibilité d'un nouvel élan politique s'offrira au chapitre économique et commercial, permettant ainsi d'éclairer au futur les lignes directrices de l'ambitieux projet d'une zone de libre-échange euro-méditerranéen d'ici 2010.

La feuille de route acquise du sommet de Barcelone (2005) est à l'ordre du jour, traçant les prochaines étapes de la libéralisation progressive du commerce des produits agricoles, agro-industriels, de pêche et de services. L'harmonisation réglementaire et l'intégration régionale suivront ainsi que toute initiative visant à renforcer le cadre institutionnel et législatif dans ce domaine. C'est dire aussi que Mme la ministre a devancé l'introduction de l'ouverture de cette 5e conférence Euromed en répondant sagement à toutes les questions de la presse présente.

Casablanca,03 27 2006
Rédaction
Le Matin
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |