Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L'actualité des TIC et des Technopôles en Méditerranée

ALGERIE

* 10.000 PC vendus dans le cadre de l’opération Ousratic


Fin novembre, un premier bilan était dressé de l’opération Ousratic pour équiper 100.000 PC dans les familles algériennes en 2005. Plus de 20.000 demandes ont été déposées auprès des fournisseurs et des banques, et quelque 10.000 PC ont déjà été vendus.

Des objectifs en deçà des prévisions dus au retard enregistré par les banques dans ce domaine. C’est l’offre d’achat en « cash » qui séduit particulièrement les familes pour les avantages qu’elle offre.

Proposé sous forme de pack « Zala computer », cette offre est dotée d’un processeur Intel Pentium Centrino M1,6 GHz- 2Mo de cache, de 256 Mo de mémoire DDR, d’un disque dur 60 Go, d’un lecteur Combo DVD-ROM/CDRW, d’un Modem/fax interne 56kb, d’un système WIFI, d’un écran 15’4 et d’un clavier bilingue, français/ arabe.

Le prix de vente du pack (Laptop + ADSL) a été fixé à 102.040 DA. Le cash est actuellement plus prisé par le public car il évite le payement des intérêts trop importants.

Par ailleurs, les prix pratiqués par l’Eepad ont cet avantage, que le pack est réalisé par une usine de fabrication de l’Eepad. Une unité qui se trouve à Annaba et dont la gestion s’effectue en partenariat avec un grand fabricant de renommée mondiale.

---

* Un satellite télécoms pour l’Algérie

L’Algérie est en passe d’obtenir un satellite dédié exclusivement aux télécoms, dans le cadre du Programme spatial national (2006-2020). Ce satellite sera utilisé dans les domaines de la télédiffusion, la télédétection, la fourniture de services Internet ainsi que les communications personnelles mobiles mondiales.

Ce créneau (téléphonie par satellite) existe aujourd’hui à travers Thuraya (avec 5.000 abonnés) et Algérie Télécom qui commercialise ses lignes à des opérateurs étrangers. Il couvrira tout le territoire et offrira à ses abonnés la possibilité de communiquer dans toutes les régions du monde, même les plus enclavées.

Le satellite des télécoms figure au cœur d’un programme de 15 ans tracé par le gouvernement au lendemain de la création de l’ASAL le 28 novembre 2002.

---

* Une stratégie nationale de l’Internet pour l’Algérie

Mardi 20 décembre, des experts en nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont plaidé à Alger pour l’adoption d’une "stratégie nationale" pour rattraper le retard enregistré en Algérie dans le domaine de la "production de contenu internet".

M. Sidi-Mohamed Hamzaoui, président de l’Association des fournisseurs d’accès web, estimait que, si le problème de l’équipement ne se posait pas en Algérie, la production de contenu et l’offre de services Internet étaient insuffisantes.

Il précisait en outre que le salut viendrait de l’adoption d’une stratégie nationale de l’internet pour surmonter le retard algérien, d’autant que le marché algérien dans le secteur de l’informatique représente 5 milliards de dollars.

Les experts ont identifié plusieurs points sensibles, parmi lesquels une réglementation sur l’utilisation et le contrôle de l’Internet, la réduction de la fracture numérique qui touche notamment des régions enclavées de l’Algérie, la mise en place d’une culture de l’informatique soutenue par la société civile, une production de services au citoyen, un développement des cyber cafés, et enfin un élan citoyen encadré par une stratégie politique.

---

* Haïchour inaugure le carrefour des télécommunications CARTEST

Le premier Carrefour de télécommunications de l’Est (CARTEST) a été officiellement inauguré le jeudi 23 décembre à Constantine, en présence de M. Boudjemaâ Haïchour, ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication.

Ce salon avait ouvert ses portes au public mardi dernier et réunissait pendant une dizaine de jours, les opérateurs de la téléphonie mobile et fixe en Algérie et leurs filières, les points de vente, de distribution et de promotion de leurs produits et les principaux fournisseurs ou providers des équipements d’accès aux réseaux Intranet et Internet.

A cette occasion, le ministre a souligné la nécessité de développer ce secteur pour être au diapason des sociétés émergentes de l’information avant d’inviter les pays en avance dans ce domaine, à venir investir en Algérie notamment en matière d’assemblage et de montage, d’intrants et des équipements de la téléphonie mobile ou fixe ainsi que de logiciels et d’ordinateurs.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

TUNISIE

* Siemens Tunisie recrute 40 ingénieurs

Le Centre de compétences de Siemens Tunisie a recruté début décembre dernier 40 ingénieurs, conformément aux prévisions établies par la direction de Siemens en juillet 2005. Cette démarche fait suite au nouveau programme du constructeur concernant l’utilisation des compétences locales.

Le site de Siemens Communications Competence Center Tunisie a été sélectionné notamment pour la région Afrique et Moyen-Orient afin d’assurer les activités de formation, d’étude et de conception de solutions TIC, d’ingénierie, de gestion technique et commerciale des projets et de réalisation de réseaux de télécommunications.

Avec une croissance de 50% de son effectif, passant de 40 à 80 ingénieurs tunisiens en l’espace de quatre mois, le centre de compétence a investi un nouvel espace de travail aux Berges du Lac, répondant mieux aux normes de sécurité et de confort de Siemens.

---

* Internet à 2,5 gigabits en 2009

Le ministre des Technologies de la Communication a annoncé fin d’année dernière que la capacité de connexion à Internet passera de 1 gigabits actuellement à 2,5 gigabits en 2009.

Le ministère s’intéresse également au développement de technologies sans fil pour pallier le problème du dernier kilomètre, ainsi qu’au réseau mobile UMTS.

Conscient de l’écart qui existe entre les investissements consacrés au GSM et ceux consacrés à l’Internet, le ministère étudie une nouvelle stratégie Internet en Tunisie en vue de rééquilibrer ces deux grands pans de l’économie des TIC.

---

* Une technopole à Jendouba ?

Lors de la Journée du Savoir en décembre dernier, le Président Ben Ali a donné des directives pour la création d’une technopole à Jendouba.

Cette technopole sera lancée par gouvernorat, sur le modèle des technopoles de Sfax, Sousse et Monastir.

Plusieurs acteurs économiques ont soulignés la nécessité d’établir des partenariats publics/privés à tous les niveaux pour rendre plus efficace le développement du projet, à l’instar des technopoles déjà en cours de réalisation et qui tardent à voir le jour.

---

* TMI primée par Acer

La société TMI a obtenu en décembre 2005 l’oscar du "Meilleur partenaire pour le développement des PC dans la région MEA, à l’occasion de l’Exclusive Partner Day 2005, organisé à Paris par son partenaire historique ACER.

Cette distinction récompense TMI pour son expérience en tant que partenaire sur le marché des grands comptes en Tunisie et en Afrique du Nord.

Largement reconnu en Tunisie, le savoir-faire de TMI s’étend en Afrique où la société a réalisé, en 2004, 25% de son chiffre d’affaires (Algérie, Mauritanie,Cameroun et Congo notamment ...), avec un taux de satisfaction clients de 86,2.

---

* Une délégation tunisienne au Japon

L’ambassade de Tunisie au Japon, la Jeune Chambre Economique de Monastir, le Cepex organisent du 22 janvier au 1er février 2006 une manifestation au Japon intitulée « Tunisia - Japan IT partnership », » avec la participation de JCI Japan, Japan External Trade Organization (JETRO), Japan Institute for Overseas Investment (JOI), l’ITU Association of Japan (ITU-AJ) et la préfecture de Gifu.

Cette manifestation fait suite aux présentations réalisées par sept entreprises tunisiennes lors de la première journée Informatique et Télécommunication au Japon du 15 a 22 mai 2005.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

MAROC

* Une zone franche pour l’offshoring à Casablanca

Baptisée Casablanca Near Shore Park, la future zone franche de Casablanca sera située sur la route de Marrakech, près de l’ISCAE, sur une surface de 55 hectares. Les travaux de construction et d’implantation doivent démarrer en mois de janvier 2006.

Casablanca Near Shore Park a pour vocation de devenir la première plate-forme offshoring marocaine avec en perspective la création de 30.000 et 35.000 d’ici 2010.

Ses activités seront dirigées vers les services délocalisés tels que la comptabilité, notamment de grandes sociétés françaises et européennes. Le second type d’activité est l’outsourcing, notamment en matière de développement des services informatiques.

De grands opérateurs mondiaux ont déjà formulé leur intérêt de s’implanter dans cette nouvelle structure. L’aménagement et l’ouverture de cette zone franche fait partie du plan Emergence mis en place par le département du commerce et de l’industrie.

Par ailleurs, un centre de formation de 12.000 m2 aux métiers de l’Offshoring et des Technologies de l’Information a été inauguré par S.M. le Roi Mohammed VI fin décembre dernier.

Le complexe, qui a une capacité d’accueil de 3.000 étudiants, dont 700 sont déjà en formation, compte trois pôles : les NTIC, l’offshoring et le développement des compétences et de formation continue.

---

* Forum de l’investissement TIC en mars prochain à Marrakech

Le ministère des télécommunications, la banque de développement islamique et Formatiscom organisent pour le 1er mars 2006 le Forum International de stratégies et d’investissements TIC, qui se tiendra au palais des congrès de Marrakech.

Dans le prolongement du SMSI, ce forum a pour objectif d’apporter des réponses aux projets locaux et nationaux en recherche de financement. Des projets seront présentés à des capitaux-risqueurs, des fonds privés d’investissement et des spécialistes du financement.

Il sera également possible de montrer des projets d’investissement TIC dans les stands prévus à cet effet. Différents rendez-vous entre les fonctionnaires de gouvernement et les investisseurs seront facilités. Les délégués ont l’occasion de soumettre des "propositions de projet" selon les modèles standard disponibles sur le site web de l’événement.

Des participants sont également invités à soumettre des résumés de leur projet en vue d’une présentation lors du forum.

---

* Lancement du projet Technopolis de Rabat-Salé

S.M. le Roi Mohammed VI a inauguré mi décembre 2005 le projet Technopolis à la commune Ahsain.

Cette nouvelle cité de la technologie sera construite sur une superficie globale de 300 ha et permettra la création de 12.000 emplois à l’horizon 2016. La première tranche de ce projet, confiée à "Maroc Hôtels et Villages", une filiale de CDG développement du groupe CDG, nécessitera des crédits estimés à 1,5 milliard DH et couvrira une superficie de 85 ha.

Technopolis verra la construction de centre de recherche et développement, d’universités, et dincubateurs d’entreprises.

Le projet prévoit également la création d’un centre de développement de logiciels et centre de design, le développement d’une zone d’offshoring, la création d’un Media Park sur les métiers cinématographiques et de l’audiovisuel.

---

* Nouveau centre de téléservices à Sala-Al Jadida

S.M. le Roi Mohammed VI a procédé a inauguré un centre de téléservices, considéré comme un centre pilote de haute technologie au profit de l’emploi.

D’une valeur de 32 millions DH, ce centre constitue un modèle pour la création de centres similaires dans d’autres villes du Royaume et une contribution à l’amélioration de la compétitivité internationale du Maroc.

Le centre, réalisé sur une superficie de 3.065 m2, constitue à la fois un projet concret d’emplois des jeunes dans les nouveaux métiers des nouvelles technologies et un pilote pour les centres d’appels délocalisés au Maroc qui verront le jour dans d’autres villes du Royaume.

Il sera procédé en 2006 à la création de 150 centres à travers le Royaume permettant la création de 20.000 postes d’emplois.

---

* Le Maroc sollicite la France pour sa stratégie « E-Maroc »

Lors d’une réunion début décembre, le comité mixte de la Poste, des Télécoms et des TIC exprimait ses attentes vis-à-vis du gouvernement français, et plus particulièrement de l’Agence D’Administration Eléctronique (ADAE), pour intervenir dans trois domaines précis : la régulation des communications électroniques, la finalisation des textes juridiques du secteur postal, et l’accélération du processus e-gov.

Parallèlement, le gouvernement Jettou s’active à boucler le chantier de la réforme de la poste avec pour objectif de créer un cadre juridique et réglementaire. Compte de l’expérience française dans ce domaine, le Ministre des Affaires générales et économiques cherche à obtenir une aide pour la finalisation de ce chantier réglementaire et juridique. les PME-PMI.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

FRANCE

* Ouverture du 1er Centre Européen Mutualisé des Mobiles, en Région Paca

Afin de remédier à l’hétérogénéité des téléphones portables (taille, écran, mémoire, processeur,..) induisant des freins économiques pour les professionnels, un consortium de sociétés innovantes dans le secteur des Mobiles soutenu par les acteurs institutionnels de la région PACA, a décidé d’ouvrir le premier Centre Européen Mutualisé des Téléphones Portables : le ‘PACA Mobile Center’.

Dédié aux tests de développement et aux transferts des usages mobiles, cette structure s’appuie sur le partage de ressources humaines et technologiques entre adhérents et ce, afin de réduire les investissements des entreprises ainsi que des organismes de recherche et de formation.

Ce Centre expérimental unique en Europe, créé à l’initiative de la start-up Mobile Distillery, société développant des solutions de portage des applications J2ME sur l’ensemble des téléphones, est déjà en phase Pilote et sera lancé en Mars 2006 à Marseille.

---

* Tourism@ 2005 récompense Cyrlink et Valberg lowCost

La sixième édition de Tourism@, salon des nouvelles technologies appliquées au tourisme organisé par la CCI Nice Côte d’Azur et l’association Télécom Valley, a récompensé Cyrlink et Valberg lowCost pour leurs applications innovantes.

Le Prix de la catégorie meilleure innovation technologique a ainsi été attribué à la société Cyrlink (Toulon) pour avoir développé un brevet d’un appareil électronique assurant la transmission et la réception des sons par les os du crâne (ostéophonie).

Le Prix de la meilleure utilisation technologique a été attribué à la Sem les Portes du Mercantour pour le site Internet "Valberg-lowCost" de vente en ligne de forfaits ski à la journée.

Au total, 64 dossiers de candidature avaient été reçus de France ainsi que de plusieurs pays étrangers, puis 12 projets avaient été pré-sélectionnés dans les deux catégories. Des projets que l’on a pu découvrir dans une salle de démonstration tout au long de la journée.

---

* Un groupe indien rachète NewLogic

Le groupe indien Wipro achète NewLogic, société autrichienne de conception de puces pour communications mobiles, et dont le principal centre R&D est situé dans la technopole de Sophia Antipolis (50 personnes).

C’est une première en Europe, du moins de par son montant dans le secteur de la microélectronique : le montant de la transaction porte sur 47 millions d’euros. C’est aussi un phénomène nouveau : les groupes indiens comme par ailleurs les sociétés chinoises ne se contentent plus d’être des sous-traitants des pays occidentaux, mais investissent directement dans les pays qui étaient jusqu’alors leurs commanditaires.

NewLogic compte 120 ingénieurs dont environ une cinquantaine sur la technopole et dispose de 25 brevets. Son chiffre d’affaires 2005 devrait s’établir autour de 14 millions d’euros.

---

* IT-Com sur la voie de la réussite

IT-Com, SSII installée sur le Pôle Technologique d’Elgazella, est en pleine expansion. Spécialisée dans le développement de solutions logicielles & Web, la formation, l’ingénierie et maintenance applicative, la société a obtenu quelques contrats phares avec de grands comptes, qui va de l’Administration au tertiaire en passant par l’industrie.

IT-Com a édité le logiciel de messagerie sécurisée Hannibal©, client de messagerie basé sur les techniques de cryptographie et assurant la signature numérique, l’intégrité des données, l’authentification et la non répudiation.

La société compte parmi ses clients les ministères des Technologies de la Communication, et du Transport, La Poste Tunisienne, Tunisie Télécom, Office de l’Aviation Civile et des Aéroports, Groupe Chimique de Tunisie, Chambre des Députés, STEG, SONEDE, Institut National des Sciences et Technologies de la Mer...).

--------------------------------------------------------------------------------------------------

EGYPTE


* Telecom Egypt cède 20% de son capital

L’Etat égyptien a mis fin à son monopole des télécoms le 29 novembre 2005 dernier en cédant 20% du capital de l’opérateur historique Telecom Egypt. Après plusieurs reports pour cause d’instabilité du marché international des télécommunications, le gouvernement a décidé que le moment était à présent propice pour réaliser l’opération.

Le capital de Telecom Egypt est de 17 milliards de L.E. et le nombre de ses clients est passé de 6,7 millions en 2001 à 9,5 millions en 2004. Elle participe également à hauteur de 25 % dans Vodafone, et à 50 % avec Orascom Telecom dans la création du récent réseau de téléphonie fixe en Algérie.

Les 20 % lancées en Bourse représentent 341 414 320 actions, dont 50 % sont réservées aux institutionnels, 45 % aux particuliers et 5 % aux employés de l’opérateur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

ESPAGNE

* L’Andalousie alloue 80 millions d’euros à la création d’une Corporation Technologique

Le Gouvernement Andalou a constitué en juillet 2005 la Corporation Technologique de l’Andalousie, projet auquel sont destinés 80 millions d’euros et dont l’ objectif est de promouvoir le transfert de technologie au tissus industriel et à la société andalouse en général.

La Corporation Technologique, qui a la forme juridique d’une fondation privée, a des représentants de 33 sociétés leaders dans les secteurs stratégiques pour l’Andalousie, 9 sociétés financiaires, le Conseil Universitaires Andalou, des Groupes de Recherche d’Excellence, et le Département Innovation, Science et Entreprise de la région andalouse.

Parmi les principaux objectifs de la Corporation, se trouve la promotion de la recherche appliquée, la création de projets innovants, le développement des technologies et de la R&D dans les entreprises.

Parmi les sociétés de la fondation, se trouvent Airbus et EADS-CASA, dans le secteur aérospatial ; Covap, Grupos SOS et Heineken (agroalimentaire) ; Ciatesa et Grupo Cosentino (auxiliaire de la construction) ; Arenal 2000 Azvi, Grupo García Arrabal, Prasa, Sando et Solurban (construction et promotion inmobiliaire) ; Cepsa, Endesa, Iberdrola et Isofotón (énergie) ; Grupo MP (industriel et services) ; Bluenet, Cetecom, Indra, Novasoft, Sadiel, Telefónica et Vodafone (TIC) Laboratorios Rovi (pharmacie) ; Persan (chimie) ; Atlantic Copper (métalurgique), CAF-Santana (transports) et d’ autres entreprises comme Abengoa, Acciona, Gamesa et Gea 21.

---

* Cartuja 93 entreprend des actions de développement en Amérique du Sud

Cartuja 93 entame ses relations internationales avec l’Amérique du Sud et vient de réaliser un premier déplacement en Argentine. Démarrer l’année dernière avec les technopôles technologiques Taguspark (Lisboa) et Trieste (Italia), cette démarche d’internationalisation doit permettre aux pays Sud-américains de bénéficier de fonds de développement de la Communauté Européenne.

Le président et la directrice générale de Cartuja 93 ont ainsi réalisé des visites en Argentine et Equateur pour établir des rapports commerciaux pour faciliter la mise en oeuvre d’initiatives technologiques dans ces pays.

En Argentine, la Chambre de Commerce Espagnole de Buenos Aires doit préparer une mission d’entrepreneurs de Cartuja 93 au printemps 2006. Avec le Gouvernement argentin, des négociations sont en cours pour transmettre l’expérience de Cartuja 93 au pays.

En Équateur, un accord de collaboration avec la Mairie de Quito a été signé pour assister ses responsables dans le développement du Parc Technologique de Quito.

Marseille,02 13 2006
Rédaction
Medinnov
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |