Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

France Télécom espère prendre le contrôle de Jordan Telecom

Jordan Telecom, le seul opérateur télécoms jordanien, annonce que son partenaire stratégique France Télécom pourrait bientôt prendre son contrôle, avec 51% du capital, contre 40% actuellement, en dépit d'une forte concurrence.

"Je peux dire que les discussions avec le gouvernement se passent bien. Nous sommes optimistes sur notre stratégie et notre futur", a déclaré à Reuters Laurent Mialet, P-DG de Jordan Télécom, secondé par France Telecom qui dirige l'entreprise en vertu d'un accord spécial.



Aucun responsable de l'opérateur français à Paris n'était dans l'immédiat disponible commenter l'évolution de ces pourparlers qui durent depuis un an. France Télécom doit monter à 51% dans Jordan Telecom pour s'en assurer le contrôle.

La privatisation de Jordan Telecom, d'un montant de 508 millions de dollars, avait été il y a cinq ans la plus importante de l'histoire du royaume. La Jordanie avait annoncé l'année dernière le projet de vendre les 41,5% qu'elle détenait encore dans l'opérateur, dans le cadre d'un plan de privatisations.

Le solde de 18,5% est aux mains d'un fonds de pension public et d'investisseurs privés.

Des sources du secteur estiment qu'un accord pourrait être conclu dès le mois prochain, avec une entente sur le prix payé par France Télécom pour ses 11% supplémentaires, dans le cadre d'un accord d'actionnaires confidentiel conclu après la vente.

L'opérateur français entend aussi utiliser son droit de refuser une vente par l'Etat jordanien d'un groupe d'actions à un investisseur qui menacerait ses espoirs de contrôle majoritaire, rapportent des sources proches du dossier.

D'autres investisseurs

Selon des sources du secteur, une offre dévoilée ce mois-ci par l'investisseur jordanien Sabeeh al Masri, très présent dans le tourisme, les banques et les télécoms, pourrait menacer l'objectif de prise de contrôle de Jordan Telecom par France Télécom.

Les mêmes sources affirment que la Jordanie, conseillée par la banque d'investissement Goldman Sachs veut que France Télécom fasse une offre à la hauteur des cinq dinars par action proposés par Masri, soit plus de 500 millions de dinars (590 millions d'euros) au total, pour 103 millions d'actions.

"La meilleure décision stratégique pour France Télécom est de monter dans le capital pour devenir majoritaire, pour intégrer Jordan Telecom dans sa stratégie mondiale, en particulier dans son développement régional", estime Jawad Abbasi, qui dirige le cabinet d'études télécoms Advisors Group.

En raison d'un manque de liquidités, France Télécom avait laissé passer sa chance en 2002 d'augmenter sa participation lorsque l'Etat jordanien avait placé sur le marché 10,5% lors d'une introduction en Bourse.

Amman,02 13 2006
Rédaction
AP
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |