Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Maroc - Marrakech : Le Méda se met au cinéma

· Formation pour les cinéastes euro-méditerranéens dès avril prochain à Marrakech
· Un projet de 1, 5 million d’euros


Encore un programme de formation pour les cinéastes organisé à Marrakech, nouvelle capitale du 7e art. Cette fois-ci, c’est Méda audiovisuel II qui finance à hauteur de 80%, (plus d’1 million d’euros), le programme Méda Films Développement (M.D.F).

Celui-ci démarre dès avril prochain et sera reconduit durant trois ans. C’est un projet subventionné par l’Union européenne et qui concerne une dizaine de producteurs et scénaristes des pays du pourtour méditerranéen. Son but est de les accompagner tout au long du développement d’un long métrage et corriger les lacunes que ce soit dans le marketing, la commercialisation et aussi au niveau de l’écriture. C’est pour cela que ce programme de formation se déroule en trois sessions par an, d’une durée de 8 jours chacune. La troisième session de la première année coïncidera avec le FIFM 2006 (Festival international du film de Marrakech). L’appel à candidature a été lancé en marge du festival de cinéma de Marrakech qui s’est déclaré partenaire à 100% de ce programme de formation, autant que le CCM (Centre cinématographique marocain). Mais c’est Ali N’s production de Nabil Ayouch qui en est le chef de file. Dans le consortium, aussi, Equinoxe TBC de France, Nomadis Images de la Tunisie et Stand By de l’Italie, car le festival s’adresse au monde du cinéma de la Méditerranée.

“Souvent, les scénaristes et producteurs se forment sur le tas et le M.D.F se propose de les accueillir à tous les stades de leur carrière, dans le cadre d’un projet de film”, indique Ayouch. Pour l’Union européenne, il s’agit plus de favoriser des rencontres et collaborations entre producteurs et scénaristes des pays Méda et participer à mieux structurer toutes les chaînes des droits d’auteur et de mise en production.

Techniquement, ce programme de formation intensive aborde trois domaines: l’écriture, les aspects juridiques et la place du producteur. L’accompagnement des projets et la formation seront assurés par des tuteurs et des experts internationaux, peut-on lire dans la fiche de présentation.

“En encourageant de pareilles formations, il s’agit pour nous en tant que Fondation du festival et CCM, de dépasser le rôle strict d’organisation d’un festival de cinéma”, indique Nouredine Sail, vice- président du festival du film de Marrakech et directeur du CCM. Mais l’industrie du cinéma a besoin aujourd’hui de beaucoup plus que de quelques ateliers de formation, disent les uns. Elle a besoin de spécialistes, d’opérateurs techniques, de fonds et de studios, diront les autres.

--------------------------------------------------------------------------------

Appui du FIFM

LE Festival du film de Marrakech soutient ardemment cette formation du programme Méda. “Avec cette formation adressée aux cinéastes et autres techniciens de cinéma, nous voulons capitaliser sur les acquis même balbutiants du FIFM, et construire l’industrie du cinéma”, déclare Nouredine Sail. C’est d’ailleurs pour cela que le FIFM avait mis en place avec le Tribeca Film Institute un programme de formation, en marge du festival. Un Master class animé par des professionnels du cinéma mondial, en l’occurrence Martin Scorsese et Abbas Kiarostami. Quatre des participants devront réaliser des courts métrages financés par la télévision marocaine et le Tribeca Film Institute. Leurs chefs-d’œuvre seront projetés lors du Festival de New York.

Casablanca,01 09 2006
Badra Berrissoule
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |