Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Maroc - L'open sky tuera-t-il la RAM ?

La concurrence est toujours un motif de crainte pour les opérateurs marocains. Chaque fois qu'une mesure de libéralisation entre en vigueur, on pense inévitablement à la mort du secteur concerné.

Pourtant, les choses ne sont plus entre nos mains. L'open sky était une nécessité. Pour une fois, l'opérateur marocain n'en a pas peur. Il va falloir être capable de transporter 15 millons de passagers en 2010 pour atteindre l'objectif de dix millions de touristes. Pour Karim Ghallab, le ministre des transports, cet objectif exige un parc aérien de 60 avions supplémentaires. Et bien entendu, la royal Air Maroc ne peut couvrir, à elle seule, tous ces besoins, vu le coût des appareils.

D'où la décision d'ouvrir le ciel marocain aux compagnies européennes et le ciel européen aux compagnies marocaines. La convention a déjà été signée à Marrakech, en marge du Congrès des ministres es transports euromed. L'accord autorise les compagnies européennes à opérer dans le ciel marocain, à partir de n'importe quel point d'Europe, sans restriction à part le respect des règlements et normes imposés par la Commission de Bruxelles et l'agrément des autorités marocaines.

La réciproque est aussi vraie, puisque l'opérateur marocain pourra lui aussi bénéficier du même traitement et de la cinquième liberté. Celle-ci fait référence à la possibilité de charger, dans une liaison à plusieurs destinations, des passagers vers toute destination finale située dans l'Europe des 25.

Ainsi, la RAM pourra charger des passagers à l'escale de Paris durant son voyage entre Casablanca et Londres, par exemple. C'est une ouverture voulue sans restrictions. Le commissaire européen aux transports, Jacques barrot insiste là-dessus. Il est bien clair que la convention n'ira pas jusqu'à autoriser le cabotage. Une compagnie européenne ne pourra pas (encore !) transporter des passagers entre deux points sur le territoire marocain. L'ouverture du ciel est censée, explique Jacques barrot, permettre au marché du transport aérien d'atteindre une meilleure efficience dans l'intérêt des compagnies et des voyageurs.

Question : Que va gagner la compagnie nationale ? On peut penser raisonnablement que la RAM pourrait pâtir de cette ouverture. Toutefois, le ministre marocain des transports tente de rassurer. L'Open Sky ne tuera pas la Royal Air Maroc. Au contraire, il lui ouvre de nouvelles possibilités, à charge pour elle de s'adapter et de savoir tirer profit de la nouvelle configuration du marché. Le ministre, dont les propos plaisent évidemment à son collègue du tourisme pense que l'open sky est le meilleur et l'unique moyen de réussir le plan touristique 2010. C'est déjà rassurant.

A condition que le ministère du tourisme respecte donc ses engagements. On n'aura pas signé une convention pour rien. Quant à la RAM, du moment qu'on la laisse déterminer et suivre sa stratégie, elle n'aura rien à craindre. Il y a bien sûr d'autres compagnies, mais tout est bénéfice pour les voyageurs. C'est après tout l'essentiel.

Casablanca,01 09 2006
Rédaction
L'observateur
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |