Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

ACTIVITES INSTITUTIONNELLES

* Le Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement se réunit à Bruxelles les 15 et 16 décembre. Il s’agit de la dernière réunion du Conseil pour l’année 2005, et la dernière sous la Présidence britannique de l’UE. L’Autriche assumera la Présidence de l’Union dès janvier 2006. Ce Sommet sera dominé par les débats autour des propositions de la Présidence britannique relatives aux perspectives financières de l’UE pour 2007-2013 en vue d’obtenir un accord politique sur ce dossier. L’élargissement de l’UE sera aussi à l’ordre du jour. Il est aussi prévu que le Sommet adopte les projets de conclusions sur divers dossiers qui avaient été approuvés par le Conseil européen des affaires générales et des relations extérieures le 12 décembre. Par ailleurs, les ministres des Affaires étrangères discuteront du Moyen-Orient et adopteront une déclaration qui sera jointe aux conclusions du Sommet.

* Le Conseil européen des affaires générales et des relations extérieures a adopté lors de sa réunion à Bruxelles le 12 décembre une position commune créant le cadre pour l’imposition de mesures restrictives contre les personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafiq Hariri. La position commune vise à mettre en oeuvre la résolution 1636 du Conseil de sécurité des Nations unies reconnaissant le rapport de la Commission d’enquête internationale des Nations unies (Rapport Mehlis) sur l’attaque terroriste de Beyrouth qui a entraîné la mort de 23 personnes dont Rafiq Hariri. Pour plus d’informations, voir :
http://ue.eu.int/ueDocs/cms_Data/docs/pressData/en/gena/87502.pdf

* En adoptant ses conclusions sur le terrorisme lors de la réunion du 12 décembre à Bruxelles, le Conseil européen des affaires générales et des relations extérieures s’est félicité du dialogue politique continu sur la lutte contre le terrorisme établi avec les organisations internationales et les partenaires clés, y compris les Etats-Unis et la Russie. De même que le Conseil s’est félicité du progrès réalisé dans l’élargissement de ce dialogue, notamment par l’adoption du Code de Conduite sur la lutte contre le terrorisme lors du Sommet de Barcelone des chefs d’Etat et de gouvernement le 27 novembre. D’autres dossiers liés au terrorime ont été adoptés et seront présentés au Conseil européen de Bruxelles les 15 et 16 décembre.
http://ue.eu.int/ueDocs/cms_Data/docs/pressData/en/gena/87502.pdf

* Le Haut Représentant de l’UE pour la PESC, Javier Solana, a fermement condamné le 12 décembre l’attentat contre le député et journaliste libanais, Gebran Tueni. Dans sa déclaration, M. Solana a dit : « Cette année a vu trop de fois lâchement visés ceux qui, comme Gebran Tueni, étaient profondément attachés à l’indépendance et à la souveraineté du Liban, ainsi qu’à la possibilité de s’y exprimer librement ». Pour le texte de la déclaration, voir :
http://ue.eu.int/ueDocs/cms_Data/docs/pressdata/FR/declarations/87485.pdf. De même la délégation de la Commission européenne à Beyrouth a fait une déclaration suite à l’attentat dans laquelle elle souligne que « Seule l’unité des Libanais, de tous les Libanais, quelle que soit leur communauté, pourra mettre fin au terrorisme contre le droit libanais, contre le droit international. » et présente ses condoléances à la famille du défunt ainsi qu’à tout le personnel du journal An Nahar.

* La Commission européenne a approuvé le 13 décembre une contribution de 14 millions d’euros au nouveau Fonds de garantie des crédits euro-palestiniens. Ce fonds, géré par la Banque allemande de développement (KfW), soutiendra, sous forme de subventions ou de crédits à taux réduit, l’aide financière que les banques locales apportent aux petites et moyennes entreprises palestiniennes. Doté d’une enveloppe globale de 29 millions d’euros, ce fonds sera alimenté par les contributions de la Commission européenne (14 millions d’euros), de la KfW (5 millions d’euros) et de la Banque européenne d’investissement (BEI) via le FEMIP (10 millions d’euros). Outre ces capitaux, les partenaires financiers apportent une aide technique au Fonds ainsi qu’aux banques partenaires afin de renforcer le secteur financier dans les Territoires palestiniens. Mme Benita Ferrero-Waldner, Commissaire aux relations extérieures et à la politique européenne de voisinage, s’est félicitée de cette initiative qu’elle considère comme « un pas important à la relance de l’économie palestinienne ».

* La Banque européenne d’investissement (BEI), au travers de sa Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP), vient d’accorder un prêt de 45 millions d’euros à l’Autorité nationale palestinienne pour soutenir un investissement de première importance destiné à moderniser l’approvisionnement électrique. M. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI chargé de la FEMIP, a commenté l’octroi du prêt en ces termes : « Cette opération marque la reprise de l’aide financière de la BEI en Cisjordanie et dans la bande de Gaza après une interruption de cinq ans. Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement du soutien de l’UE en faveur de la revitalisation économique de la Palestine suite au désengagement de la bande de Gaza, à la reprise de processus de paix au Moyen-Orient et à la mise en œuvre du plan d’action Wolfensohn. Cet investissement contribuera de manière significative à renforcer l’économie et à améliorer le niveau de vie en Palestine. » Le projet fait partie d’un programme de 99 millions d’euros pour la réhabilitation et la modernisation du réseau de transport et de distribution d’électricité sur l’ensemble des Territoires palestiniens. http://www.eib.eu.int/

* Le 2 décembre 2005, le Royaume du Maroc et l’Union européenne ont procédé à la signature de la convention de financement du « Programme d’appui sectoriel à la résorption de l’Habitat insalubre » doté d’une enveloppe budgétaire de 90 millions d’euros. Cette convention s’inscrit dans le cadre des objectifs assignés au programme Villes Sans Bidonvilles « VSB ». Ce programme met en exergue la gouvernance locale et le développement des infrastructures sociales nécessaires aux populations concernées (éducation, santé, etc.). Ce nouveau type de programme privilégie une approche novatrice et pragmatique dans la délivrance de l’assistance financière européenne. Pour plus d’informations, contacter : nadia.dupuis@cec.eu.int

PROGRAMMES & PROJETS

* « INTEGRATION DE LA POLITIQUE DE L’ENVIRONNEMENT ET SMAP III », ATELIER DES 13 ET 14 DECEMBRE, DAMAS. La délégation de la Commission européenne en Syrie organise cet atelier en collaboration avec le ministère de l’environnement et de l’administration locale. 80 participants y sont attendus des divers ministères, institutions publiques, représentants du secteur privé, ONG et agences internationales. L’atelier se veut de débattre des meilleurs moyens pour promouvoir et intégrer au niveau national les objectifs de développement durable dans les diverses politiques sectorielles. Il s’agit d’augmenter la prise de conscience des aspects liés au développement et à l’environnement, de mettre en exergue les diverses expériences, méthodologies, d’identifier les sources d’information et opportunités de financement, de promouvoir le dialogue inter-sectoriel et d’assurer l’intégration de l’environnement dans les diverses politiques sectorielles. SMAP est un programme régional pour l’environnement financé par MEDA et coordonné par EuropeAid, Office de coopération de la CE. Pour plus d’informations sur l’atelier, contacter : malene.kamp-jensen@cec.eu.int

* « A LA DECOUVERTE DE L’ART ISLAMIQUE », LE MUSEE SANS FRONTIERES EST LANCE. La cérémonie d’inauguration du 13 décembre au Musée des Oudayas à Rabat a clôturé les 13 cérémonies de lancement du projet qui ont symboliquement ouvert les portes du Musée virtuel « A la Découverte de l’Art islamique » dans 13 pays de l’UE et de la région méditerranéene où celles-ci ont eu lieu. Le Projet fait partie du Programme EuroMed Heritage, financé par MEDA et géré par EuropeAid, Office de coopération de la CE. La collection permanente et la base de données comportent actuellement 850 artefacts de 42 musées et 385 monuments et sites de 11 pays en relation avec l’art islamique en Méditerranée. Les expositions temporaires seront inaugurées à partir du printemps 2007. Pour visiter le musée, cliquez sur: www.dicoverislamicart.org

* PROJET « PORTRAITS DE FAMILLES » EN MEDITERRANEE. Suite à un appel à propositions de la délégation de la Commission européenne en Syrie, l’association Ecume – Echanges CUlturels en MEditerranée – vient d’obtenir un financement communautaire pour mettre en oeuvre ce projet de résidences artistiques en Méditerranée. Les associations Ecume(s) de 3 cités de l’espace euro-méditerrannéen, Alexandrie, Damas et Séville, y participeront. C’est au premier trimestre 2006, qu’Ecume organisera ce projet qui revêt la forme d’une série de résidences croisées autour du thème « Portraits de familles ». Deux photographes par ville partiront en résidence dans une des villes du projet pendant 2 mois et chaque photographe prendra sept portraits de familles caractéristiques de chacune des villes. Une exposition collective des oeuvres réalisées au cours des quatre résidences se tiendra à Damas en mars 2006. Voir : www.ecumes.com

PUBLICATIONS

* POLITIQUE EUROPEENNE DE VOISINAGE : UNE ANNEE DE PROGRES. Depuis la présentation des premiers plans d'action de la politique européenne de voisinage (PEV) il y a un an, cette dernière est en train de faire ses preuves en tant qu'instrument clé pour promouvoir la bonne gouvernance et le développement économique et social dans les pays qui bordent les frontières terrestres et maritimes de l'Union européenne. Dans sa Communication, la Commission présente les progrès réalisés jusqu'à présent et souligne les priorités pour l'année à venir. Ce document explique comment la PEV répond aux souhaits de relations plus étroites avec l'UE exprimés par ses voisins et aux préoccupations des citoyens européens que suscitent des questions telles que l'immigration et la criminalité organisée, et comment cette politique contribue à la réalisation des objectifs de la stratégie européenne de sécurité. http://europa.eu.int/comm/world/enp/documents/sec_2005_1521_en.pdf

Bruxelles,12 20 2005
Rédaction
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |