Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L'avis des citoyens sur l'Euromed

Barcelone, 10 ans après. La ville espagnole accueillera dimanche et lundi le sommet euroméditerranéen qui marquera cet anniversaire. Le processus de Barcelone avait pour but de rapprocher l'Union européenne et les pays de la rive sud de la Méditerranée.

Lancé peu après les accords d'Oslo, il devait servir de stabilisateur dans la région et réduire le fossé économique et social entre les deux zones.

Aujourd'hui, l'heure est au bilan. Et d'après un sondage mené par l'Institut européen de la Méditerranée, beaucoup se disent déçus, tant côté nord que côté sud.

Les personnes interrogées citent plusieurs obstacles aux progrès, en premier lieu le conflit au Proche-Orient. Cause avancée par plus de 66% des citoyens de la rive sud, et plus de 72% des citoyens européens.

Autre cause invoquée, la lenteur des réformes dans les pays partenaires de l'Union européenne, pour 47,5% des citoyens du sud, et près de 63% des Européens.

Pour Andreu Claret, directeur de l'institut, l'Euromed est à une période charnière.

"Je crois qu'avec ce sommet, nous allons savoir si une relance du processus est à attendre, ou si cette situation de repli se confirme. L'Europe est en déficit politique et surtout elle manque de projection internationale."

D'après cette étude, il y a aussi division au sein même de l'Europe. Certains pays du sud, comme l'Espagne, l'Italie, la France et la Grèce reprochent aux autres Etats-membres leur désintérêt pour ce processus d'intégration régionale. L'immigration illégale et le fléau du terrorisme alimentent aussi la méfiance des pays du nord.

Marseille,11 28 2005
Rédaction
Euronews
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |