Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Lutte contre l'analphabétisme - Le Maroc mise sur l’éducation non formelle

Dans le cadre d'une coopération avec le Secrétariat d'Etat marocain chargé de l'alphabétisation et de l'éducation non formelle, l'association marseillaise Espace pédagogie formation France (EPFF) met en place un dispositif pédagogique adapté aux situations d'éducation non formelle pour les enfants non ou dé-scolarisés.

Pour accompagner sa grande campagne d'éradication de l'analphabétisme, entamé il y a quatre ans, le Maroc a créé deux directions au sein de son ministère de l'Education nationale*. La première, dédiée à l'éducation non formelle s'intéresse à l'alphabétisation des enfants non ou dé-scolarisés.

L'objectif est en trois ans, de parvenir à les réinsérer dans le système formel, les plus âgés étant orientés vers des formations qualifiantes ou diplomantes et l'insertion professionnelle. La seconde concerne plus précisément l'alphabétisation des adultes.

L'équipe de l'Education non formelle a d'abord défini des typologies d'enfants et des programmes spécifiques leur correspondant (enfants déjà insérés dans le monde économique, simplement déscolarisés?) afin de pouvoir les atteindre et les scolariser. Cette réponse, une fois constituée, a été confiée à des ONG ou des associations sous la tutelle indirecte du secrétariat d'Etat, comme Enda Maghreb.
Celle-ci, qui cherchait à harmoniser la formation des formateurs, a contacté l'association marseillaise Espace pédagogie formation France (EPFF).

Cet organisme de formation spécialisé notamment dans les formations de mises/remises à niveau et l'acquisition des savoirs de base, intervient donc depuis 2001 au Maroc pour la Direction de l'éducation non formelle dans le cadre d'un dispositif** sous la responsabilité pédagogique de Françoise Grüdler, responsable formation de l'EPFF. Il comprend une formation aux pédagogies modernes dispensée aux cadres régionaux de l'éducation nationale marocaine, le transfert des compétences vers les animateurs de terrain, la collaboration à l'élaboration des documents pédagogiques et des fiches didactiques pour les animateurs.

Une première phase de faisabilité menée à Rabat en 2001, a porté sur la conception d'outils spécifiques sur la base de la pédagogie différenciée de l'EPFF.
?Nous proposons depuis dix ans une ingénierie de formation et une expertise en méthodes d'intervention pé- dagogique qui permet d'élaborer les dispositifs de formation vers tout public, enfant, jeune et adulte, les plus appropriés aux besoins des apprenants?, explique Brigitte Perruque, directrice de l'EPFF.

Mais il fallait parvenir à construire une réponse harmonisée sur l'ensemble du territoire. ?Nous avons alors décliné sur place l'approche métacognitive ?Apprendre à apprendre? qui consiste notamment en une modification de la posture de médiation des savoirs afin de comprendre l'enfant en difficulté dans sa globalité?.

Les 46 cadres du ministère de l'Education nationale marocaine, qui ont bénéficié d'une formation spécifique de cinq semaines par an durant trois ans, sont maintenant chargés de transférer cette compétence à l'ensemble des animateurs sur le territoire. Ce transfert a débuté en 2005 et se poursuivra jusqu'en 2007, accompagné par l'EPFF.

L'outil de formation, élaboré au fur et à mesure, est aujourd'hui traduit en arabe dialectal. Tout au long de l'année 2005, l'expérimentation du transfert dans les régions permettra de réguler les problèmes rencontrés (remédiation) et de finaliser les pratiques pour construire des réponses didactiques et des supports qui seront réalisés en 2006.

*Ces directions ont par la suite été rattachées à un Secrétariat d'Etat dédié.
** Cofinancé par les affaires internationales du Conseil général et la délégation à la solidarité et à lutte contre les exclusions de la Ville de Marseille.


Marseille,10 03 2005
Rédaction
Medcoop
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |